Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 3039 mars.




Villes/Épinal/Vendredi 60 mars (29 avril) 2016

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

COMPTE RENDU AG[edit | edit source]

Vendredi 60 mars (29 avril) 2016

Points à l'ordre du jour[edit | edit source]

  • Quel format semaine prochaine ? Réduction du nombre de nuitdebout par semaine (1 ou 2) ?
  • Comment apporter notre soutiens aux autres luttes locales (Eaux a Chamagne, Assainissemnt a Bruyeres, Ficocipa, Antoine #Luxleaks,…)
  • Appel a ressources logistiques
  • Prévoir 3 volontaires pour la déclaration en pref de semaine prochaine
  • Commission média : proposition de mailing-lists
  • Décider quelques règles :temps, alcool, thèmes débats

Déroulement des points à l'ordre du jour[edit | edit source]

Quel format semaine prochaine ? Proposition de réduction du nombre de nuits debouts par semaine (1 ou 2) ?[edit | edit source]

Pourquoi ?[edit | edit source]

Peu de personnes dans la logistque, l'usure est proche.

Discussions :[edit | edit source]

Contre :

  • il faut juste des gens en + dans la logistique, peut etre que des gens pourraient filer un coup de main mais ne sont simplement pas au courant ?
  • On est quelques uns à avoir du temps pour monter et démonter, y'a aucun problème pour prendre en charge la logistique si vous voulez.

Pour :

  • Nécessité de faire moins mais mieux, pour avoir le temps de faire les chose biens, pour que les commissions prennent le temps de se réunir et d'agir.
  • Des lourdeurs administratives et relations en train de se compliquer avec la mairie (demande soudaine d'autorisation) vont peut-etre rendre + difficile l'installation place Des Vosges.
  • Faire une nuit debout par semaine empêche pas aux commissions de se réunir en dehors
  • Pourquoi pas penser une alternance sur le territoire (des Nuits Debouts se lancent à Plombières, St Dié, etc), avec un rdv fixe par ville et par semaine, pour avoir un rdv chaque soir dans les Vosges ?
  • La logistique n'est pas qu'une question de montage/démontage, c'est aussi transport et stockage qui mobilise des voitures et donc systématiquement leurs conducteurs ; ce qui est moins facilement délégable.

Décision : partir sur une journée fixe, le vendredi, et éventuellement une journée supplémentaire en cas d'événements (journée de mobilisation) pour les prolonger.

→ Pour filer un coup de main à la commission logistique : chat, mail contact, 06 en direct.

Question du lieu de rassemblement, car bientôt aussi il y aura des événements place des Vosges.[edit | edit source]

  • occuper une autre place que place des Vosges ?
  • Plomberie ?
  • Se renseigner sur occupation de la place, et si pas possible place des Vosges, mettre un panneau pour indiquer la place occupée.
  • Pour consolider la présence légale sur la place, et suite à la demande soudaine d'autorisation d'occupation de la place par la mairie, un membre propose de se renseigner auprès d'un connaisseur.
  • Pour le moment, on reste place des Vosges

Comment gérer les débordements, et notamment l'ivresse aux abords de Nuit Debout ?[edit | edit source]

Hier, la console a failli être renversée, interruption des débats 2 soirs de suite par des gens ivres, il y a eu du bruit, des tags… Pour le moment, les commerçants des abords ont été hyper cléments, ils ont conscience que c'était des gens en marge, mais pas sûr que ça dure.

Faut-il lancer une commission sérénité, comme dans d'autres Nuit Debout ?[edit | edit source]

  • C'est un rôle rébarbatif, difficile à tenir
  • Ca met la responsabilité du père fouettard sur quelques personnes. Peut-être juste fixer un règlement des règles de base (on ne fait pas pipi sur les vitrines, ou alors on choisit lesquelles), des règles de vie collective, et pouvoir les rappeler.
  • Tâcher d'avoir une réaction collective plutôt que faire reposer la responsabilité sur quelques personnes.
  • Quand le debat a été interrompu hier ou avant-hier, il y a eu une pause de demandée (suspension de séance), ce qui a permis de faire redescendre la pression et de reprendre + sereinement. Peut-être à garder en tête comme outil ?

Décision : Un petit groupe planche sur des règles de vie collectives, à proposer en AG, comme cadre de référence.

Autre proposition  : sur sujets polémiques, redondants, peut etre lancer un groupe de discussion à part pour que les intéressés en discuttent directement ?[edit | edit source]

C'était l'une des propositions de fonctionnement au début, à réactiver.

Soutien aux autres luttes locales[edit | edit source]

Faire remonter les infos, dates d'autres événements à la commission convergences, qui centralise et fait passer à commission média

  • Voir déjà site Rêve et Epinal en Transition (liens!), qui ont un agenda ?
  • Avoir + qu'un calendrier, mais pouvoir aussi organiser des covoit' par exemple (cf application ou site Papillon?)
  • On commence par regarder les solutions techniques existantes !


Proposition de mailing list newsletter
[edit | edit source]

Cette mailing list régulière, descendante, pour diffuser

  • le programme à venir (du jour, de la semaine...) dans Nuit Debout, et luttes en cours hors Nuit Debout (convergence), des points
  • points d'explication d'outils
  • infos et demandes spécifiques que les commissions veulent diffuser

Proposition pour participer à la convergence des luttes[edit | edit source]

  • annuaire des alternatives locales ?
  • Info : Epinal en Transition commence un travail de recensement pour créer un guide du consomacteur, ce qui recouvre une partie de la proposition
  • Voir les moyens pour abonder sur ce type d'initiative

Discussions libres[edit | edit source]

Retour sur l'article de l'Odeur du Sapin, avec la phrase « d'où tu viens ? »[edit | edit source]

  • interpreté comme « Quels interets tu défends ? »
  • pas d'accord, ici espace de liberté, important de pouvoir parler anonymement, de pas avoir à détailler son cv, sachant qu'on demande déjà beaucoup aux personnes les + fragilisées, (migrants, etc)
  • Contradiction de ne pas vouloir fliquer les gens tout en fréquentant et diffusant des infos sur facebook, outil du capitalisme dominant, cliquer sur « J'aime la Nuit Debout » c'est déjà du fliquage
  • Témoignage d'un syndicaliste – ATTAC, français d'origine yougoslave qui décline son identité, « malgré momn âge, prêt à combattre ». Je ne sais pas comment faire pour demander aux français de se réveiller ! »
  • pourquoi facebook ? A l'origine, montée par etudiants des beaux arts, qui ont pas les réseaux alternatifs, solution de facilité ; mais présence aussi sur framasphère
  • Ancien de France Telecom : il faut pas se faire d'illusion, on est fliqué à mort. On va avoir du boulot pour maîtriser médiatiquement. Peut etre moyen de s'appuyer sur les qq journalistes intègres hors système ?


Tourne en rond ?
[edit | edit source]

  • Intervention : marre qu'on tourne en rond, alors qu'il faut lutter contre un ennemi, contre le capitalisme. Notamment facebook, qui revend les données. Se battre contre le profit c'est se battre pour les travailleurs
  • Est-ce une utopie ? Encore une idée de gauchiste perchés déconnectés ?
  • Faut déjà que les gens comprennent le mal que leur fait le capital

Echanges avec un chef d'entreprise[edit | edit source]

Un chef d'entreprise intervient, prêt à répondre aux questions, pour savoir ce qu'on reproche aux chefs d'entreprise (7 salariés) On l'appelera E.

  • À partir du moment où on est patron, c'est qu'on fait du profit sur le dos de salariés.
  • E : j'ai pris beaucoup de risques, quitté mon emploi salarié pour ouvrir mon entreprise, c'est un deal
  • retour sur les termes utilisés : c'est pas une charge, c'est une cotisation. Est-on d'accord pour partir là-dessus ?
  • E : d'un point de vue comptable, ce que l'on paye comme cotisation, sémantiquement c'est une charge dans les comptes.
  • Parlons de salaire socialisé, c'est le salaire, indirectement, qu'on baisse lorsqu'on baisse les cotisations
  • Distinction entre multinationales (qui délocalise, sous payent…) et pme locale. Pas faire de généralisation.

A compléter