Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2974 mars.




Villes/Bayonne/CR/16 avril 2016/47 mars

From NuitDebout
< Villes‎ | Bayonne
Revision as of 17:06, 3 May 2016 by Lulu Lilo (Talk | contribs) (Lulu Lilo a déplacé la page Villes/Bayonne/CR/47 mars vers Villes/Bayonne/CR/16 avril 2016/47 mars)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

AG 47 mars Bayonne[edit | edit source]

CR Spontané #47 mars, Place de la République à Bayonne.

Hier soir, après un premier rendez-vous donné devant la mairie, une cinquantaine de personnes ont traversé le pont pour mener une assemblée populaire, place de la République, dans le quartier Saint Esprit. Malgré moins de personnes que la veille, certains habitants et passants se sont arrêtés pour écouter et même participer.

Nous remercions encore une fois les prêteurs de sono pour leur aide matérielle considérable, ceux qui se sont chargés de la modération (cadre égalitaire, le même pour tous), et de l'animation du débat, et tous ceux qui ont pris la parole pour exprimer leur conviction ou faire des propositions d'action.

Ne pas oublier de rappeler les gestes du débat (qui symbolisent des règles simples) et son déroulé (assemblée, tour de parole de 30/40/50 min..., petits groupes, commissions etc.).

L'assemblée a commencé par un tour de parole d'environ deux heures, qui s'est terminé dans la gare à cause de la pluie. Nous n'avons eu aucun souci malgré le micro et le nombre à rester dans cette enceinte.

A l'issue des prises de parole, il a été proposé de se réunir en plusieurs petits groupes pour aborder la question de la Nuit Debout : Qu'est-ce que cela représente pour chacun ? Pourquoi on est venu ? Et où on veut aller ? à partir d'ici, à Bayonne ?

Quelqu'un a énoncé un proverbe arabe (dont je ne me souviens plus : qqn s'en rappelle ?), un autre a complété en disant qu'il était important de ménager aussi une part d'inconnu dans le mouvement - car c'est ce qui créée le désir.

Une proposition de discussion en petits groupes (plus facile pour prendre la parole) de 45 min a été actée et des commissions se sont formées.

1) Une commission environnement est devenue beaucoup plus concrète : - Critique de la loi du travail qui est une réponse aux besoins des industriels (compétitivité des entreprises). Dans ce cadre, la commission en appelle à une consultation populaire. - Proposition de création d'un blog, mais également d'une banderole, et d'affiches et annonces presse. - Lister les assos qui travaillent dans le social à Bayonne et autour, les assos qui militent déjà sur le terrain, les actrices et acteurs déjà debout! - Monter une brigade de clowns. - Constituer un groupe "bennes", et monter une cantine collective (lien posté sur cette page "les mangeurs de poubelles"). - Créer une équipe de veilleur de nuit ?? 2) Un groupe a convergé vers le désir de se réapproprier la constitution (commission constituante). - se réapproprier le texte, en débattre, voir comment il s'applique, quoi changer, comment écrire sa propre constitution ou en modifier certains pans. - étudier le travail de Nuit Debout Toulouse (en ligne sur cette page), de Nuit Debout Paris, les propositions d'Etienne Chouard... - rappel dans l'assemblée, point de controverse : pas de maîtres à penser, pas d'idéologies, plutôt des études de cas et une analyse des ressources existantes. - "compétence collective" de Nuit debout Bayonne : une juriste nous a bien expliqué que ce n'est pas tant la loi qui pose problème, mais le rapport à la loi que nous instituons. C'est à dire qu'un principe de loi peut-être bon mais inversé et annulé à cause du nombre de restrictions qui lui sont appliqués,. Donc penser ce processus de détournement, de glissement, idéologique. RDV lundi 18h (lieu ?) 3) Commission spontanée essayant de répondre à la question : où a-t-on envie d'aller ? - des formes coopératives. - se prendre au sérieux. - renforcer la solidarité. - quatre chantiers (alimentation, coopération, éducation : écrire un code..., rapport à l'autre) démocratiques, qui pourraient faire la base d'une commission "désir" et pourquoi de propositions de lois. - Importance de faire remonter les infos des commissions. - Existence du média audiovisuel (projections, filmer sur periscope en direct), vidéo projecteur disponible pour un évènement. - cantine/ glanage.

Fin des commissions et tour de parole sur l'organisation : - Il existe un wiki.nuitdebout.fr où chaque ville peut poster ses liens de communication (blogs... forums, noms des commissions, CR d'AG). C'est un outil collaboratif et libre et tout le monde peut contribuer. - On aimerait tou-te-s pouvoir devenir administrateurs (tous ceux et celles qui veulent) de la page facebook, un outil commun à penser et organiser. Horizontalité. Les rôles doivent tourner (tous capables!). - Il existe une fracture numérique, et beaucoup de personnes n'ont pas internet, donc important de mettre des affiches dans la ville pour interpeller et informer la population.

Commission du lendemain : - Depuis deux soirs une commission lendemain se dessine à la fin des assemblées et continue le travail auprès de la population. - En, l'occurrence, les habitants de Saint Esprit ont adoré, des personnes sont venues nous féliciter, nous poser des questions, nous dire que c'était un succès (en nombre, malgré le nombre, et la pluie) pour un lieu comme Saint-Esprit, et qu'il est important d'y venir régulièrement. Nous avons appris de quoi réagir et agir à Bayonne. C'est important que les habitants puissent venir prendre la parole et devenir acteurs du mouvement. Importance des affiches. - On propose donc une fois par semaine à Saint esprit (le week-end, soit vendredi, soit samedi plus tôt vers 17h) et une fois par semaine Rive gauche (en semaine pour toucher les étudiants qui partent le week-end). Après libres à tous de se retrouver pour des actions, évènements projets... - Toujours un RDV devant la mairie pour le point fixe et ensuite des signes à laisser aux endroits où on passe (avec petite carte des trajets...)...

Spéciale dédicace à Basile, qui a été le seul à voir la détresse d'un homme à la rue, l'a ramené dans son "logement", fourni un matelas, du papier, à manger... Si Nuit Debout est un état de veille : alors nous sommes prêts à aller nettoyer ce lieu ?

Ceci est une mémoire partielle et un outil de travail (rôle de prises de notes à faire tourner, compléments bienvenus)

Voilà pour aujourd'hui, bonne AG, bonnes commissions- 18h place de la mairie ce #48 mars (17 avril).

NuitDebout Les pages suivantes servent à la coordination au sein de chaque ville, mais également entre les villes (partage d'expérience de fonctionnement et d'idées, mise à disposition des comptes rendus d'AG et de commissions, etc.). wiki.nuitdebout.fr