Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1940 mars.




Une Assemblee Tiree au Sort est-elle Fiable ?

From NuitDebout
Jump to: navigation, search
RETOUR => Boite à Outils de la (vraie) Démocratie => PORTAIL CONSTITUTION
Une assemblée de citoyens tirés au sort peut-elle être représentative de la volonté générale v10.jpg

Présentation[edit | edit source]

Voici un tableau de calculs statistiques permettant de comprendre comment la taille d'un échantillon de citoyens tirés au sort peut influer sur la fiabilité des votes.

On voit que pour une assemblée composée de de 1000 citoyens tirés au sort, la représentativité-légitimité est exemplaire au dessus de 54% de votes favorables ou défavorables.

En dessous de ce seuil, entre 50,1% et 54%, plus on s’approche de 50% plus la représentativité-légitimité se dégrade.

Il conviendra donc de trouver des procédures pour contourner ce défaut lorsqu'il se présentera, comme par exemple :

  • Fixer un seuil de majorité qualifiée à 54% par exemple. En dessous de ce seuil le vote n’est pas adopté.
  • Refaire le vote auprès d’un échantillon plus grand ;
  • Refaire le vote par référendum national ;
  • Réduire la plage de risque de vote contraire à la volonté générale, en utilisant la "méthode des quotas" afin d'améliorer la qualité de représentation de l'échantillon tiré au sort.
    • On pourra utiliser des critères de redressement facilement vérifiable tel que :
      • la répartition géographique
      • le répartition des sexes
      • la répartition des ages
    • Ou des critères plus "discrets" et plus difficiles à établir avec certitude, tel que :
      • la répartition des catégories sociaux professionnelles (CSP)
      • la répartition des revenus (déclaration de revenu)
      • le répartition des patrimoines
  • Admettre que malgré le risque de vote contraire à la volonté générale entre 50,1% et 54%, c’est la meilleure approximation possible pour une démocratie fonctionnelle. Et si on se trompe sur une loi parmi des centaines d’autres, cette erreur ne lèse qu'entre 0,1 à 4% de la population, cela peut être un compromis acceptable et compris par les citoyens.

basique

Téléchargez le fichier ODS[edit | edit source]

Le fichier de ce tableau est téléchargeable au format ODS (LibreOffice, OpenOffice) : Une assemblée de citoyens tirés au sort peut-elle être représentative de la volonté générale v14.ods

Formules mathématiques[edit | edit source]

Dans LibreOffice :

n = Taille de l’échantillon tiré au sort en unités (réglage manuel)

p = Vote favorable ou défavorable en % (réglage manuel)

r = Risque de vote contraire à la volonté générale en %  :

  • sur un petit échantillon (< 100), il faut régler manuellement ( r ) jusqu'à ce que ( f ) arrive au plus près de 50%
  • sur un grand échantillon (> 100) = LOI.BINOMIALE( n / 2 ; n ; p ; 1)

c = Niveau de confiance = 1 - ( r * 2 )

t = Coefficient critique = LOI.STUDENT.INVERSE.BILATERALE( 1 - c ; n )

e = Marge d’erreur = t * RACINE ( p * ( 1 - p ) / n )

f = Plage de fidélité inférieure = p - e

Contacter l'auteur de l'étude[edit | edit source]

Auteur : Chris Bros

Email : 123krisb@riseup.net (retirez 123 devant krisb)

Une autre étude qui arrive aux mêmes résultats[edit | edit source]

Source : Objections contre le Tirage au Sort dans la Vie Politique

1) - Si l'assemblée est constitué de suffisamment de membres, elle EST représentative de la population :

basique

Démonstration : Nous cherchons à quantifier la représentativité d’un échantillon de personnes tirées au sort. C’est un problème de probabilité binomiale modélisable par une loi normale : Soit une décision vis-à-vis de laquelle l’opinion publique est favorable à p=51%. Une personne tirée au hasard parmi la population a donc 51% de chance de voter OUI pour cette décision. Prenons un échantillon n=1000 personnes. On peut calculer l’espérance : dans l’idéal, mu=n.p=510 personnes sont censées voter OUI. On calcule également l’écart-type (qui est un intermédiaire de calcul qui caractérise l’écart entre l’espérance et ce qu’on observera probablement) : sigma=√(n*p*(1-p)) ~ 15.808. Il suffit alors d’intégrer la fonction densité de probabilité de la loi normale de 500 à 1000 pour obtenir la probabilité pour que le nombre de OUI se situe entre 500 et 1000 ; et que la décision soit donc adoptée :

basique

On obtient 73.6497%.

2) - Les citoyens sont des humains et ne conçoivent pas leurs idées au hasard.

3) - Les athéniens avaient compris que pour que le peuple (tous) détienne le pouvoir il fallait que personne ne le contrôle/dirige y compris eux-même. D'une part parce que tout contrôle peut être corrompu. D'autre part...

4) - Le tirage au sort dont on parle pour désigner des représentants ne peut être comparé tel quel avec le loto... !

5) - le hasard tient déjà une part importante de la vie politique actuelle, ils ont besoin de chance pour rester dans la course au pouvoir nos dirigeants...

Raccourci[edit | edit source]

https://huit.re/ndats
https://huit.re/ndsor
https://wiki.nuitdebout.fr/ats
https://wiki.nuitdebout.fr/sor