Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2058 mars.




Villes/Épinal/AG du 54 mars (samedi 23 avril)

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Compte-rendu de la discussion en forum/AG[edit | edit source]

— Samedi 54 mars/23 avril 2016 —

Colette Il faut trouver un lieu de rassemblement pour les commissions avant les AG

Nicolas Nuits debouts → de jeudi à dimanche

Dominique Prendre contact avec des organisations de la manifestation de jeudi pour organiser Nuit debout, l’élargir… Il est essentiel que l’on s’ouvre à d’autres publics Faire une nuit debout à la ZUP par exemple ?

Ludo Débordements si Nuit debout à la ZUP…

Antoine Il arrive ce soir et découvre le mouvement Nuit debout Comment on fait ? Pas de questions sur le pourquoi ? Il faut mettre en place un système d’organisation Pour une nouvelle voie de la démocratie → système à bout de souffle A-t-on une réflexion qui va au-delà de la contestation de la loi travail ? Platon → anacyclose → monarchie / tyranie

Colette Nuit debout a débuté avec la loi travail Mais débat sur la démocratie + généralement, idée de se rassembler… C’est la reprise de notre parole, ici ! On enclenche d’autres luttes et on rassemble celles qui existent déjà → sinon on arrivera à rien

Adrien Imprime des flyers mardi 57 mars (26 avril) → en imprimer d’autres → les distribuer à la sortie des lycée

Nicolas Pourquoi on est là ? → Contre la loi EL Khomri → Mais aussi défaut de représentativité → Seure... (je n’arrive pas à lire le mot) des affaires… Ce n’est pas dans l’intérêt général, au contraire…

Comment se faire entendre ? → Former un lobby citoyen qui mettrait la pression sur les élus comme le font les lobbys entreprises ?

Doki Niveau local / actions locales → il faut qu’on soit présent à un niveau local !

Sophie Accessibilité à l’information, avoir les bons renseignements Pour un novice dans plein de choses (déclaration artiste mais aussi…) om n’y a aucun accompagnement → manque aujourd’hui de rendre l’information accessible

Fafa Faire bouger les choses à Épinal / endroits isolés, stigmatisés Passer par les personnes déjà implantées dans le domaine → acteurs sociaux, associations… Faire bouger le tissu humain Pourquoi la Nuit debout est aussi tardive à Épinal ? → Pourquoi pas créer une 6ème constitution

Antoine Prise de conscience et de confiance

Nuit debout à Épinal est arrivée si tard parce qu’il y a eu les vacances Maintenant c’est lancé ! Les conditions de travail se dégradent

Proposition d’un calendrier :

  • Lundi 56 mars (25 avril) : Nuit debout à Plombières 19h à la mairie !
  • Mardi 57 mars (26 avril) : Antoine Deltour, lanceur d’alerte, sera jugé. Un bus part d’Épinal pour aller au procès.
  • Mercredi 58 mars (27 avril) : Conférence STOP TAFTA par ATTAC à la fac de droit d’Épinal. Début → 20h30
  • Jeudi 59 mars (28 avril) : Rassemblement manifestation/grève 14h30 au rond-point Saut le Cerf et Nuit debout reprend après Les syndicats ne sont pour l’instant pas dans une démarche coopérative mais il faut qu’ils nous rejoignent donc → pendant la manifestation il faut les inviter à venir le soir à Nuit debout !
  • Dimanche 62 mars (1er mai) : Important → JOURNÉE DU TRAVAIL IL SERAIT BIEN QU’ON AFFICHE UN CALENDRIER AVEC LES DATES / LIEUX / ACTIONS

Silène Demande d'explications sur Antoine Deltour (10 ans de prison et 1 million d'euros d'amende)

Nicolas Par rapport à Antoine Deltour et ce qu’il a fait : Il a découvert des documents / contrats passés entre le Luxembourg et des entreprises → optimisation fiscale, payer moins d’impôts… Il l’a fait pour l’intérêt général → accusé de vol de secret de propriété industrielle

Dominique Par rapport à la manifestation de jeudi : Y aller en tant que Nuit debout → donner une visibilité au mouvement Il n’y a plus aucuns slogans dans les manifestations → changeons ça

Renée-Lise D’accord avec cela → il y a des gens dubitatifs voire hostiles au mouvement Les commissions pourraient solliciter les associations… Il faut une « convergence des commissions » → rendu des réflexions

Bernard Par rapport au calendrier Nuit debout (mars…) : L’an 0 → naissance du Christ Le temps est un bien commun mais « tout le monde essaye de le privatiser ! » RESTER EN MARS C’EST REFUSER CETTE PRIVATISATION ET REFUSER QUE LE MONDE AILLE AUSSI VITE !

Le 1er mai n’est pas le muguet mais la pendaison des grévistes de Chicago !

Clément Je pense qu’il faut penser autre chose que ce système. « La croissance infinie est impossible dans un monde fini » Proposer des alternatives → jardin, monnaie locale, autonomie complète… Aujourd’hui, on a maintenant le droit de produire sa propre éléctricité !

Stéphane Nuit debout → C’est se battre pour une alternative de société + éthique que contre la loi El Khomri. → Développer localement

Léo Par rapport à la mobilisation syndicale : C’est notre rôle de les mobiliser et de les faire venir après la manifestation !

Christophe Il y a eu les syndicats jeudi soir Il faut que nos discussions débouchent sur des actions

ATTAC a lancé des actions contre trois multinationales clés : → VINCI → TOTAL → BNP PARIBAS Il propose de reprendre ces actions dans le cadre de Nuit debout

Sophie Par rapport aux opérations de communication : « Est-ce que vous vous êtes demandés si les gens extérieurs au mouvement osent vous rejoindre ? »

Isabelle Il y a des choses à faire pour inviter les gens mais on attend aussi des initiatives ! Par rapport aux actions Le mouvement pour la Palestine invite à boycotter seulement quelques multinationales importantes plutôt que s’éparpiller.

Par rapport aux raisons de Nuit Debout : Comme disait Stéphane ça va + loin que la loi El Khomri car on vit dans un monde tout court à sa perte et beaucoup de gens se reconnaissent dans cette idée même si il ne se sont jamais dits anti-capitalistes !

Hélène Par rapport à des erreurs de vocabulaire : Juste un mot de rappel : ne dites surtout pas VOUS mais NOUS → que vous soyez là quelques minutes pour débattre ou bien pendant trois jours ON EST LE MOUVEMENT NUIT DEBOUT !

Joël J’EN AI MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRE !

José Je trouve que ce mouvement remet en cause un système qui marche sur la tête. → en dehors des partis politiques → je rêve à un mouvement politique qui ne voudrait pas prendre le pouvoir mais seulement le surveiller.

Stéphane UNE OPPOSITION RADICALE : → Je ne veux pas que le mouvement politique devienne un parti politique → Je veux qu’on développe le local

Clément Je veux que nous fassions le changement et non un homme politique → le changement doit venir d’en bas

Antoine La responsabilité est politique

Adrien On est tous humains il n’y a pas d’étrangers

Nicolas À regarder le parti Nouvelle donne Avant de parler de concret, d’un parti élu etc… Il faut mettre la pression Je pense qu’il y a DEUX TEMPS À NUIT DEBOUT

Ella Il ne faut pas avoir peur d’utiliser le terme politique, on peut l’utiliser pour énormément de choses.

Adrien JE PROPOSE UNE AUBERGE ESPAGNOLE À NUIT DEBOUT annonce calendrier → Samedi 61 mars (30 avril) : AUBERGE ESPAGNOLE À NUIT DEBOUT Chacun ramène un plat et on partage tout !

Tof J’ai quitté un CDI dans lequel on m’exploitait… Il ne faut pas avoir peur de faire ce qu’on veut parce que je suis mieux qu’avant !

Clément Il faut penser à glaner (récupérer des invendus)

Nicolas Il y a une spéculation sur la réinsertion sociale. Action sociale confiée à des boîtes privées → marchandisation de l’humain

Antoine Mercredi soir réunion au 46 ?

Je crois que là ils manquent quelques prises de notes…

Nicolas Pourquoi changer ?

Hélène Ils nous ont refusé ça mais ils l’appliquent

Marie-Hélène Concernant la déclaration à la préfécture pour la semaine prochaine → on reste là ?

Juliette Ce serait bien d’avoir un lieu où on peut construire et laisser… → Voire un lieu qui permette de rester en continu

Stéphane Pour l’instant Place des Vosges → lieu de rassemblement Permet de ramener des gens qui passent

Benjamin De Strasbourg (?) Carte postale reçue depuis Épinal arrivée juste sur la place de Nuit debout Strasbourg adressée à Nuit Debout → de Nicolas → CONVERGENCE

Jehanic Pour revenir au choix du lieu etc… Il faut donner l’exemple et ne pas imposer / ne pas « recruter » L’important c’est d’être là Et ramener plus de monde, mais pourquoi + ?

Cécilia L’idée n’est pas forcément + mais de ramener d’autres personnes → c’est pas une question de nombre mais plutôt de faire arriver des personnes différentes régulièrement

Walter Il vient d’Allemagne et suit ce qu’il se passe en France C’est difficile partout… Il témoigne de ce que ce que ce genre de réforme a fait dans son pays → il travaille depuis quatre ans dans la même entreprise et est toujours en contrat temporaire. Il sait que l’Allemagne est souvent citée en exemple et demande de ne pas croire que cette réforme va améliorer les choses comme ils essayent de le faire croire

??? Il dit que les personnes font trop la morale et que le système est trop présent. Il faut balayer devant se porte avant de venir faire la leçon chez les autres.

Hélène C’est la France qui doit voir ses défauts avant d’aller chercher ceux des autres.

Antoine L’accueil est important ! L’Europe a aussi eu ses émigrés… On n’est pas dans la haine ici.

??? Il dit qu’il y a trop de politiquement correct Qu’on ne l’a même pas encore entendu et qu’on l’a déjà jugé

Jehanic Si tu n’étais pas dans la peur du regard des autres peut être que tu arriverais mieux à apprécier ce qu’ils disent.

Camille concert de musique La culture est avec nous Appelle à la révolte dans babylone (?) CIRCUS (CIRCOS ?) pour nuit debout Épinal

À partir d’ici je ne sais pas si c’est toujours Camille qui parle ou si le nom n’est pas noté

→ discours utopique être vigilant / on ne pourra jamais avoir un monde parfait Il faut se rendre compte qu’il faut que ça dure

→ juste élever nos consciences

Emmanuelle C’est vrai que c’est utopique Mais pourquoi pas de toutes façons ça ne se fera pas tout seul ! Il faut bien commencer quelque chose

Renée-Lise Revient sur le témoignage de Walter : C’est vraiment important et bien d’avoir des témoignages de l’ultra libéralisme mondial → des vrais témoignages et non ce qu’on voit dans les médias Tirer des leçons des luttes de allemands et des grecs

Walter Dit que les allemands sont des donneurs de leçons. Notamment pour l’économie française. La France doit trouver sa solution et non celle qu’on lui dit de faire parce qu’on pense que c’est mieux pour elle. Tout a l’air d’aller bien en Allemagne car elle gagne les marchés mais les pays d’à côté (Bulgarie, Roumanie…) s’appauvrissent.

On peut se dire « Moi je veux bien parce que je suis meilleur que les autres » mais non moi je ne peux pas car il faut plutôt se demander « Est-ce que ce n’est pas que moi je vis bien seulement parce que d’autres sont en train de mourir ? »

Là il me manque une page de compte-rendu (n°11) ou bien les notes ont été arrêtées ? Et il y a une feuille non numérotée sur laquelle est écrit :

Isabelle Il faut peut être parler du soucis de parler en public avec un micro ?