Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2470 mars.




Villes/Auxerre/AG du 40 mars

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Informations générales[edit | edit source]

Environ 20/30 personnes ont assisté et participé à l'AG du 40 mars (9 avril), dans le cadre de NuitDebout Auxerre, place de l'Arquebuse.

Compte-rendu de l'AG du 40 mars[edit | edit source]

Suite à la deuxième Nuit Debout d'Auxerre du samedi 9 avril, l'assemblée a voté pour prendre des décisions concrètes :

- Il a été décidé d'ancrer le mouvement à Auxerre, de le faire monter en puissance en l'organisant le mieux possible.

- Il a été décidé que le mouvement nuit debout devait s'inscrire dans la continuité de la lutte contre la loi travail, en soutien, complément de toutes autres actions (manifestations etc.) ; il a également été décidé que le mouvement Nuit debout devait dépasser la lutte contre la loi travail et s'étendre à tous les sujets de société comme la sortie du capitalisme, du libéralisme, la dénonciation et la lutte contre l'oligarchie, le pouvoir des médias, de la finance et des banques et la demande de la levée immédiate de l'état d'urgence et l'arrêt des violences policières ; il a été décidé que l'écologie devait être au coeur de nos revendications, la mise en réseau de nos actions, la convergence des luttes étaient des axes prioritaires; il a été décidé que la mouvement devait devenir une force citoyenne de propositions

- Il a été décidé qu'une équipe d'animation de 2 ou 3 personnes soit nommée sur place, à chaque rassemblement pour structurer un minimum les débats.

- Il a été décidé que des points d'informations devaient être mis en place. Ces points d'informations devront être matérialisés par des tables ou autres supports, avec de la documentation sur des thèmes précis et différents. Les 2 premiers thèmes étant : la Loi travail et ses contre-propositions; l'état d'urgence ; d'autres thèmes peuvent être décidés dès maintenant. L'idée étant qu'il nous fallait apporter de la documentation, des argumentaires pour informer la population

- il a été décidé que nous pourrions envisager des animations festives (barbecue, concerts etc.) ; les artistes locaux doivent être sollicités ; l'organisation des intermittents locaux du spectacle dans la lutte doit faire partie de nos objectifs ; qu'un espace réservé aux enfants serait installé et géré par des personnes présentes afin de permettre aux familles de participer aux débats. Des animations pour les enfants pourront être mises en place.

- il a été décidé que l'éducation populaire devait être un des axes de travail du mouvement ; il a été décidé de se tourné le plus possible vers les classes popuplaires et les quartiers, en les invitant largement à venir nous rejoindre.

- Il a été décidé de mettre au coeur de nos discussions la réappropriation de l'espace public, communal. Que la commune, l'espace communal, local, devait être un des objectifs prioritaires de nos revendications et nos projets. Le local étant le niveau politique le plus accessible et celui qui nous concerne le plus directement et que l'on se doit de reconquérir. Les questions de la santé, de l'énergie, de l'agriculture, de la culture, de l'économie et bien d'autres, locales, doivent être reprises à notre compte. La démocratie communale doit reprendre ses droits.