Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2319 mars.




Villes/Auxerre/AG du 46 mars - 15 avril

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Informations générales[edit | edit source]

Environ 50/60 personnes ont assisté et participé à l'AG du 46 mars (15 avril), dans le cadre de NuitDebout Auxerre, place de l'Arquebuse.

Compte-rendu de l'AG du 46 mars[edit | edit source]

Le CR de l'AG au format PDF : cliquez ici.

Assemblée générale partie 1 : prise de parole libre[edit | edit source]

Question posée : quel est votre socle, comment est née nuit debout Auxerre ?
Réponse : mvt né après une manif contre la loi travail pour la convergence des luttes, on est là pour changer ce qui ne va pas, identifier les problèmes et apporter des solutions.
Possibilité de laisser son mail pour être tenu informé, les mails ne seront pas réutilisés pour autre chose.
Proposition de consacrer cette soirée à exprimer ce que nous voulons. (référence à l'intervention de F Lordon)
Force du mouvement : démocratie et proposition d'actions.
Rappel de l'importance de la lutte pour le retrait de la loi travail et de son monde.
Action : projection de Demain et de Comme des lions.
Les nuits debout commencent dans les « quartiers », à Sens ceux ci représentent 2/3 de la population, ce serait bien de faire une nuit debout à Sens. Les populations vivant  dans les quartiers ont peur de la stigmatisation si elles entrent en action .
Action : aider à monter une nuit debout à sens un autre jour de la semaine.
C'est sûrement une bonne idée de faire quelque chose à Sens mais il faut garder le vendredi à Auxerre pour créer une habitude.
Action : mise ne place d'aide aux devoirs gratuite dans les quartiers.
Action : tractage sur les marchés y compris celui des hauts d'Auxerre pour agrandir le mouvement et s'adresser aux habitants des « quartiers ».
Penser aux problèmes de mobilité de certaines populations : la délocalisation et la multiplication des nuits debout peut répondre à ce problème.
Action : affichage de l'arrêté municipal détourné.
Ne pas opposer les actions, garder le vendredi à Auxerre et essayer d'autres choses ailleurs (ex : action contre les banques).
Le collectif « oui aux libertés » organise une projection de Comme des lions fin mai à Sens, une occasion de présenter les nuits debout aux habitants des quartiers.
Sujet de réflexion : le droit de vote en général et celui des étrangers en particulier.
Action : débaptiser la rue Thiers.
Action : mettre en place des ateliers créatifs (création de banderoles, d'affiches, ateliers d'écriture)
Rappel : il existe déjà des alternatives on peut s'appuyer dessus, ce n'est pas la peine de recréer des choses qui existent déjà. (cf alternatiba)
Action : investir et s'approprier l'espace public en commençant par la place de la nuit debout ; (laisser des affiches, créer un espace convivial, visible, afficher des extraits de ce qui s'écrit dans l'atelier pour une prochaine constitution à Paris).
Action : développer la communication par internet, réseaux sociaux et site indépendant via le site nuit debout national, coordonner les différentes nuits debout.
Sujet de réflexion : redéfinir notre langage, notre vocabulaire politique.
Mettre en place des commissions qui se réunissent et rendent compte le vendredi.
Sujet de réflexion : se pencher sur les propositions qui nous rassemblent et  établir une liste de revendications citoyennes (ex : droit de vote aux étrangers, autonomie communale, réduction du temps de travail...)

Assemblée générale partie 2 : création des commissions suivantes[edit | edit source]

Projection de films
création et diffusion de tracts
mise en place nuit debout à Sens
rebaptiser la rue Thiers
Aménagement de la place de l'arquebuse
communication, site et réseaux sociaux
rédaction des propositions communes