Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 3004 mars.




Villes/Bayonne/CR/22 avril 2016 / 53 mars

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Ag et Commissions 53 mars[edit | edit source]

22 avril 2016

Informations[edit | edit source]

Cantine et logistique[edit | edit source]

Très peu de monde dans cette commission, pourtant elle est essentielle. Plusieurs points :

  1. Nourriture : Peut être que certaines personnes pourraient se porter volontaire pour faire les fins de marché pour récupérer de la nourriture( que l'on pourrait ensuite utiliser pour les repas prochains des AG ) et éventuellement tractage pour sensibiliser le plus de gens .
  2. Local: Nous avons aussi suggéré le besoin d'un local pour stocker tout les matériels nécessaires pour les prochaines Nuit Debout
  3. Transports, Logements : Problèmes soulevés par les personnes habitant loin de Bayonne et qui souhaiterait venir mais bloqué financièrement ou sans moyen de transport.De même pour celle qui trouve un moyen pour venir mais n'ont pas de lieu pour dormir . Co-voiturage ? Hébergement ? À en discuter demain soir en AG .

Animation[edit | edit source]

Ébauche de compte rendu "Commission Animation":

Il est bon que nous nous établissions un cadre qui pourrait encore plus améliorer nos échanges. Propositions portées au vote de l'assemblée et validées :

- Temps de parole max tour à tour en Assemblée Générale de 2 min au lieu de 5 min. - Un temps général de Nuit Debout d'environ 2 H ( les temps sont des fourchettes de temps pour laisser plus de souplesses) - Une présentation succincte de ce qu'est Nuit Debout Bayonne pour nous (on a acté le principe pas le texte encore) et la présentation des gestes facilitant le débat (5-10 min). Suivi d'une présentation résumée (tous types : panneaux, cartons, lecture de comptes rendus, restitution mémoire, etc.) de ce qui a était abordé en commission à la dernière AG (10 -15 min) - Parole libre - 30-45 min - - Regroupement en petits groupes "thématiques" qu'on peut appelé aussi commissions. Qui peuvent se constituer en fonction des sujets précédemment abordés. (env 40 min) - Retour en format assemblée pour Exposé des débats et/ou votes de propositions.

- La présence d'une à deux personnes dîtes "Accueil ou mémoire" pour informer les nouveaux arrivants de comment ça se passe, et/ou des débats ayant déjà eu lieu durant chaque A.G.

Ont également été abordé dans la commission (sans être porté au vote en assemblée) : - La pérennité d'une commission Animation. Avec des membres tournants. Pour organiser, faciliter et faire émerger le débat et/ou la parole le plus simplement possible. - L'importance pour distribuer la parole en Assemblée générale, d'un "distributeur", dissocié d'une prise de note des tours de parole, dissocié de la gestion du temps. - De l'importance systématique dès qu'un groupe se réunit d'une restitution des échanges (écrite ...) et d'un distributeur de parole (dès 3 personnes à priori et selon la nature des échanges). - La place cruciale de la "Trace", du compte rendu, de la parole restituée en petit et grand groupe. - La possibilité intéressante de laisser une trace (quelques phrases, un compte rendu, un schéma, etc.) de la commission précédente, sur un carton qu'on pourrait laisser "exposer" le temps de la Nuit Debout à chaque fois. Notamment pour les nouveaux arrivants. - La possibilité de prendre des panneaux ou des grandes feuilles pour localiser mieux où se "pose" telle ou telle commission. - L'importance d'alimenter Nuit Debout avec grand groupe/petits groupes.

Pour ceux que je me souviens, en essayant d'être le plus fidèle possible aux échanges. Et j'espère que si j'ai des oublis mes comparses du jour seront complétés émoticône smile A mardi 20h !

Communication[edit | edit source]

¤ Tracts, affichages, banderoles: Nous revenons sur ce point qui nous a semblé important , car il permet une visibilité pour les curieux et passants lors des regroupements de Nuit debout . En effet, le fait d'afficher dans les espaces publics, restaurants, boutiques, épiceries etc... semble être une bonne alternative aux réseaux sociaux et mail/texto, comme nous l'ont suggéré des personnes qui n'avaient ni téléphone, ni accès Internet .Pour certaines d'entre elles, c'est parce qu'elles avaient vu les affiches postées sur des arrêts de bus ou autres qu'elles sont venues vendredi dernier .

Nous avons aussi pensé à faire des stickers-autocollants que chaque commerçants , médecins ou autres pourraient apposer sur sa vitrine en soutien à Nuit Debout, avec un flyer explicatif . Il serait bien aussi de faire une brève explication sur les tracts et affiches pour résumer la démarche de nuit debout car beaucoup de personnes et passants nous ont interpellées pour savoir quel était le but de ce regroupement, donc en effet le visuel est nécessaire.

Pour la banderole un graphiste y travaille et nous devrions bientôt pouvoir l'utiliser lors des prochaines AG.

¤ Proposition d'un arbre à messages et affiches afin que chaque personne ayant envie de glisser un mot puisse le faire, et permettre à toutes les personnes arrivant en cours d'Ag ou venant pour la première de suivre les débats plus aisément.

¤ Matériel audiovisuel Des étudiants en BTS audiovisuel se sont portés volontaires pour nous prêter des rétroprojecteurs (visionnage film , affichage charte ou message important etc..) ainsi que des écrans , micro enregistreur et autres . Merci à eux pour leur participation .

Nous avons reparlé de la "caisse" et de la mise à disposition d'un cahier des besoins lors les AG, avec la possibilité pour chacun de participer ou pas financièrement. Nous avons également évoqué le fait que cette caisse puisse être approvisionner en Eusko. Mais évidemment la récup est la bienvenue! Une personne s'est portée volontaire vendredi pour garder la caisse, un sujet dont nous reparlerons certainement lors des prochaines AG.

Nous avons besoin de personnes qui seraient disponibles et motivées pour créer et afficher nos outils de communication.

Et Merci à toutes celles et ceux présents de près, comme de loin et qui continuent à nous envoyer leurs soutiens et encouragements. Continuons dans cette bonne énergie pour que TOUS ENSEMBLE nous soyons le changement !

Rappel: - Mardi 26 Avril, à 20h, AG mail Chaho Pelletier (place verte) - Jeudi 28 Avril à 10h30 (bourse du travail près de la gare de Bayonne), manifestation Retrait de la Loi El Khomri. - Vendredi 29 Avril, à 20h, AG place de la République (St Esprit)

A ce soir ! ♡ Paix ♡ Bakea ♡

Ps : Nous relayons la description du "groupe facebook fermé" de Liège (il faut s'inscrire pour le rejoindre au lieu d'un groupe ouvert) : "Il semble que ceci soit devenu l'espace de parole pour ceux qui ne savent pas être présents. Utilisez-le avec respect de l'autre, dans un esprit de bienveillance. Abusez de la non violence verbale. Même si la participation physique est bien plus "gratifiante" ,celle-ci par écrit , ne doit pas être oubliée. Pour ceux et celles également qui ne souhaitent pas prendre la parole en public et qui ne savent pas se déplacer". Que pensez-vous d'ouvrir un groupe réservé à la discussion afin que les infos et le matériau à penser restent intacts sur celle-ci...? Quelqu'un a-t-il une expérience de ce genre de groupe ? Merci!

Environnement[edit | edit source]

Première partie du compte rendu de la "Commission Environnement" du vendredi 22 avril, qui sera complété d'une deuxième partie dès que la suite du compte rendu nous parviendra:

- Nous avons discuté de ce qu'il fallait reprendre comme base/fondement pour créer une société nouvelle, et avoir une perception globale pour penser les choses dans leur ensemble et non par catégorie. - Nous avons défini que l'humain est celui qui a une conscience, qu'il fallait se déconditionner de nos croyances et de ce que nous avions vu jusqu'à alors. Partir sur ce que l'on veut et non sur ce que l'on ne veut plus. Retrouver autonomie, choix et liberté individuelle. - Nous pensons d'abord à la Terre, nous appartenons à la Terre et non, la Terre ne nous appartient pas! ( Car il pourrait y avoir dans pas mal de têtes une notion de propriété, ce qui n'est pas le cas!). - En terme d'écologie, nous avons parlé de revenir à une écologie locale et solidaire, aux énergies renouvelables, au partage et à une notion de responsabilité individuelle, chacun à notre échelle pouvant agir et créer un effet de masse. - Nous avons aussi parlé "des incroyables comestibles" de Bayonne et de la permaculture pour récolter des légumes/fruits sains et bio, du boycott des supermarchés ainsi que bien sûr de Monsanto qui justement grâce à l'association « Notre Affaire sur Terre » va passer devant un tribunal international pour crime contre l'humanité.

L'affaire de la biodiversité et de l'assassinat de notre Terre est l'affaire de tous, pour une vie et une santé meilleure!

Pour la fin du CR (numérisé):

https://www.facebook.com/ajax/mercury/attachments/photo.php?fbid=10205838752037698&height=206&mode=cover&request_user_id=216217202078221&width=206

https://www.facebook.com/ajax/mercury/attachments/photo.php?fbid=10205838752197702&height=206&mode=cover&request_user_id=216217202078221&width=206

Vote blanc et élections[edit | edit source]

Premier jet du compte-rendu de la commission " Vote blanc et élections" en date du 22 avril 2016:

Adishatz/ Egun on/ Bonjour!

- Premier constat: Beaucoup de gens ne votent pas soit par désintérêt soit par dépit. Le vote blanc n'est pas comptabilisé dans les votes exprimés alors qu'il représente un vote contestataire. Les hommes et femmes politiques sont élus avec des pourcentages de voix qui ne correspondent pas à la réalité car le vote blanc n'est pas reconnu. Le calcul se fait sur les suffrages exprimés uniquement.

Comment remédier à cette situation? Reconnaissance du vote blanc? Obligation du vote? Le bulletin blanc serait automatiquement reconnu. Actions sur le terrain pour que les gens reprennent confiance dans la politique?

- Deuxième constat: Le choix des candidats aux élections est "restreint". Ils sont souvent issus de grands partis. Ils font carrière dans la politique ce qui réduit les possibilités de renouvellement, de pluralité, de représentativité de la population. Pour les présidentielles, il faut 500 signatures de maires pour pouvoir se présenter. Pour les petits candidats, les frais de campagne ne sont pas remboursés s'ils n'obtiennent pas 5% des voix exprimées. Les petits partis deviennent inaudibles s'ils se maintiennent.

Comment y remédier? Arrêter les 500 signatures de maires. Proposer une autre façon de valider une candidature( dépôt populaire de voix / 500000 voix par ex?) L'état peut s'engager à doter tous les candidats d'une somme minimale pour mener campagne?

- Troisième constat: Le non respect des promesses de campagne. Le peuple doit pouvoir "renvoyer" ou révoquer un élu s'il ne respecte pas le programme pour lequel il s'est fait élire. Révocabilité des mandats?

- Autre réflexion: Nuit debout devrait commencer à modifier le système au niveau local (mairies)

Votes[edit | edit source]