Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 3060 mars.




Villes/Brissac/Commission Organisation & Communication/CR/AG du 24 avril

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

COMPTE RENDU DU 24 AVRIL 2016[edit | edit source]

24 AVRIL 2016

Informations[edit | edit source]

Compte rendu de la première assemblée générale du samedi 24 avril 2016 à Brissac d'après les notes personnelles de Marion


Les participants : une trentaine de personnes d'environ 28 à 70 ans, venant de Brissac, Notre dame de Londres, Saint Martin de londres, Mas de Londres, Aumessas, Ganges... Présence de 2 journalistes de Radio escapade, intervention du maire de Brissac et d'un syndicaliste CGT (je crois)

Après une petite présentation de la nuit debout de Gaëlle et Marion, organisatrices de la 1ere AG, le journaliste de radio escapade à proposer que chacun se présente et parle de ce qu'il attend de cette assemblée citoyenne, ce qui a amené à des débats, une première idée d'action, et le vote de la prochaine Nuit Debout.

Voici mes notes dans l'ordre chronologique :

- le journaliste de radio escapade écrit un article sur « les nuits debouts en milieu rural » pour le site informatif reporterre.net, à paraitre le jeudi 28 avril. -Il y a 3 personnes de la ville d'Aumessas qui organisent une Nuit Debout mardi 26 avril dans leur village. -L'une des personnes présente à participé à la nuit debout de Ganges. (Celle du Vigan aussi ?) -il y a necessité qu'il n'y ait pas de représentants de la nuit debout, chacun s'exprime en son nom -il existe des signes pour s'exprimer -le vote se fait avec abstention/ pour/contre. Importance de compter les abstentions, car s'il y a plus d'abstentionnistes que de votants, la proposition ne peut être votée et mérite d'être redébattue. -faire circuler l'information

-travailler, penser, transmettre ensemble au sein de l'école -arrêter le chacun pour soi -la nuit debout est apolitique -agir autrement que par le vote -laboratoire de la démocratie 

-pouvoir d'action personnel ET ensemble -une tribune d'initiateurs/organisateurs qui doit pouvoir tourner -il y a eu un rassemblement en Lorraine contre le nucléaire, la communication fut parfois difficiles entre plusieurs groupes d'anti-nucléaire – ils ont créé des outils pour réussir à se rassembler et agir

-s'étendre en milieu rural : fédérer, faire dialoguer même des gens qui ne sont pas du même bord -écouter sans jugements -addition des expériences -agir en dehors du vote  qui « nourrit le fond de commerce des politiques » 

-souffrance politiques -une petite AG permet d'être plus accessible et moins intimidant qu'un grand rassemblement -machine administrative actuelle très complexe et bloquante

-bouger à la base pour prendre de la hauteur
-difficultés d'avoir des aides pour fonctionner autrement pour agriculteurs et enseignants -où va le mouvement ? 

-nécessité du boycott, des banques éthiques

-passer à l'action au quotidien, s'éduquer soi-même 

- des personnes cherchent à mettre en place une monnaie locale à Saint Martin de Londres -les Nuit Debout sont des graines de démocratie, même si le mouvement s'essoufle, il les fait pousser au sein de la société

- »Désintoxication de la langue de bois » de Franck Lepage, qui fait des conférences gesticulées sur l'éducation populaire. (J'ai trouvé des infos sur ce site http://www.scoplepave.org) 

-la Nuit Debout pour sortir de la plainte, la critique, la victimisation -il existe déjà une radio debout, tous les jours de 19H à minuit : http://mixlr.com/radiodebout/ -changer le système ne fonctionne pas avec les révolutions, qui ont toujours été récupérées -arrêter d'attendre que les autres agissent pour nous -répandre les jardins partagés, planter partout dans les villages : voir les incroyables comestibles http://lesincroyablescomestibles.fr -nous fonctionnons tous sur un « modèle de récompense ». exemple : après le boulo je me récompense en allant dormir, ou je mange un carré de chocolat, ou je bois une bière, fume… s'interroger chacun sur sa propre addiction -à l'école : arrêter les corrections, le fonctionnement bon/mauvais, grandir dans l'acceptation des différences -Tchekov : réflexions sur l'éducation, il a crée des écoles populaires en Russie -se focaliser sur les innovations à l'école.Il existe un mouvement : « Le printemps de l'éducation », qui réunit surtout des enseignants d'écoles privées, mais qui s'ouvrent de plus en plus à ceux venant du public -documentaire : « Vivre l'utopie » sur la révolution espagnole en 1936 qui a amené à « la propriété d'usage » https://www.youtube.com/watch?v=Tu6ppQiVqmI -film « La bataille du Chili » de Patricio Guzmán en trois parties ici : https://www.youtube.com/watch?v=7f-4b9U02-M -éviter le clash

-dans les milieus ruraux, la liste municipale est souvent tenue par les gros propriétaires, comment alors agir pour tous, se réapproprier des normes imposées ? 

-quelles actions peut on mener -comment peut on réagir face à une violence. Doit on rendre la violence, se défendre ? Exemple : si qqun me frappe, je rend ou pas ? -une assemblée citoyenne permanente a/avait(?) été crée à Ganges il y a 2 ans -c'est difficile de tenir dans le temps, en général les gens ne viennent plus à ce genre de mouvement citoyen (apparemment expérimenté aussi à Brissac sous forme associative), il faut que chacun puisse s'exprimer, voir quand on se réunit, avoir un forum, une salle avec micro, recevoir à périodes fixes, cerner les questions pour ne pas s'éparpiller, avoir des objectifs précis, une réflexion ET des actions -Idée d'une première action : comment créé un forum autre que sur le net, concrètement :

      -idée d'un outil public au sein de chaque village pour que chacun puisse s'exprimer
      -un panneau plastifié avec crayon attaché pour que chaque passant puisse s'y exprimer ?
      -une boite au lettre ouvrable avec mur d'expression ?
      -des référents pour noter et récolter les propos écrits ?

-la prochaine manifestation contre la loi El Kohmri aura lieu jeudi 28 avril, proposition de covoiturage. Communiqué de nuit debout Paris qui appel à un rassemblement entre syndicaux, Nuit Debout, etc...après la manif dans le parc du Peyrou -il existe un site wiki (interactif) Nuit Debout sur lequel on a notre page pour la nuit debout Brissac, ce qui permet d'éviter de créer un blog, et permet au personnes n'ayant pas Facebook ou Twitter de s'informer. -il ya une boite à idée, pour celles et ceux qui n'auraient pas pu s'exprimer


Dans le boite à idée il y avait 1 papier :

- »Plutôt que l'affichage municipal public pour diffuser : -les compte-rendus -les prochaines dates =afficher chacun sur sa porte ? (=créer communication au niveau local des habitants) »


-Pascal se propose comme organisateur de la prochaine AG

-la date et le lieu de la prochaine Nuit Debout Pic saint loup Sud Cévennes est voté pour le samedi 30 avril à Brissac à 14h, avec 5 abstentions, 16 pour, 0 contre