Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2037 mars.




Villes/La Côte-Saint-André/AG du 17 avril 2016

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

AG du 17 avril 2016 :

Compte rendu des réfléxions dans les 4 commissions : (à compléter) - Emancipation citoyenne et démocratie :

- Monnaies locales / solidarité / gratuité : suite aux échanges, la commission (initialement sur la Monnaie Locale) a élargi son objectif à la question suivante : "par quels moyens pouvons nous répondre aux besoins de chacun, de manière solidaire?". Cela peut passer par une monnaie locale, le SEL, le don et l'échange, de biens matériels ou de temps, de services,... l'important étant la solidarité et la réponse aux besoins, sans que cette réponse soit forcément "monnayable". Il ressort comme important de prendre le temps de se poser certaines questions avant de se lancer (que voulons nous faire, dans quel but, et pour répondre à quels besoins chez soi et les autres) et de se renseigner sérieusement sur les systèmes existants déjà ailleurs (monnaie locale notamment). En parallèle, certaines expériences peuvent être mises en place plus rapidement, comme un espace de gratuité.

- Elargissement du mouvement et communication :

- Notions du bien public :


Décisions prises le 17 avril : - Les décisions seront validées par un vote en AG (main levée). Toute opposition bloque le vote, et ouvre à une discussion avec la ou les personnes en opposition. Si le vote ne peut pas être fait en AG, la question est soumise à une commission ou rediscutée plus tard. - Ouverture d'une page Facebook comme "vitrine" du mouvement (publication des dates, et info de la mise en ligne des comptes-rendus mis en ligne sur le wiki) - Fréquence des rassemblements : tous les soirs sous les halles à 19h00, pour un repère facile et permettre l'accès à tous. - Chaque rassemblement commence par un accueil des nouvelles personnes avec un rappel du travail des jours précédents et des "règles" de communication (communication gestuelle, bienveillance, etc) - Une liste mail à été ouverte pour ceux qui acceptent d'être contactés par ce biais. La communication par mail est l'affaire de chacun qui gère le transfert d'information comme il le souhaite, à son réseau.

Questions en suspens : Délocalisation du mouvement aux villages alentours? Action de sensibilisation sur le marché? Comment toucher les jeunes de La Côte?