Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2059 mars.




Villes/La Côte-Saint-André/CR/30 avril 2016

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

AG du 30 avril 2016[edit | edit source]

Informations[edit | edit source]

Une bonne dizaine de personnes ont bravé la fraicheur et l'humidité pour se réunir sous la halle en ce samedi soir de novembre.

Le constat est un peu amer, mais nombres de personnes s'étaient désistées dans les jours précédents.

Il semblerait que le choix du samedi soir ne soit pas forcément judicieux pour les nuits debout sous les halles sachant que ce soir est souvent consacré à la vie sociale de nombre d'entre nous (soirées entre amis, familles, soirées organisées pas des associations,...). La question mérite d'être posée d'un décalage au vendredi, même si certains ont aussi des activités ces soirs-là...

Pour rappel de toute façon, il est également prévu d'organiser des soirées notamment thématiques en dehors des samedi et mercredi.

Premier point : Organisation[edit | edit source]

Nécessité de dynamiser les réunions

Pour rappel, il a été décidé lors d'une réunion précédente que le rythme serait : mercredi = travail en commissions / samedi = Assemblée Générales avec Nuits debout « rigolotes » + festives, et travail en commissions en complément. Le constat est posé de la difficulté depuis quelques temps de faire avancer un peu mieux les commissions.

Il est nécessaire, pour dynamiser les réunions et le travail en commission :

- d'une part de passer au plus vite au travail en commissions lors des réunions après un premier temps de parole commun

- d'autre part de mieux structurer le fonctionnement des commissions avec plusieurs référents (au moins deux ou trois) pour chaque commissions qui les animent un peu, assurent un relais au fil des soirées.

Ceci n'empêcherait pas la participation la plus active possible de chacune des personnes intéressées par les commissions qui pourraient notamment préparer une documentation ou une réflexion plus poussée avant chaque session de commission.

Il semblerait aussi utile de ne prévoir que deux ou trois thématiques par soirée, annoncées préalablement afin que les gens puissent s'organiser pour venir éventuellement en priorité aux commissions qui les intéressent.

Second point[edit | edit source]

Besoin de lucidité par rapport au mouvement et persévérance : Malgré quelques difficultés constatées ci-dessus, il convient de rester positifs : il est clair que ce n'est pas en 3 semaines que l'on peut structurer complètement notre mouvement au niveau local.

Les améliorations se feront en marchant. Peu importe que nous ne soyons que quelques uns certains jours, l'important c'est d'installer un lieu de rencontre et d'échanges dans la durée.

Le point commun qui nous rassemble, c'est que nous ne voulons plus d'un système qui ne nous écoute plus et qui ne respecte rien ni personne,(le scandale des Panama Papers en étant peut être un exemple bien symbolique).

Il est nécessaire de construire quelque chose ensemble dans la durée.

Troisième point[edit | edit source]

Nuits debout et politique : Un échange a eu lieu également autour de la continuité politique du mouvement nuit debout, d'une traduction du mouvement par des actions politiques (« candidatures collectives aux prochaines législatives »? « quelle attitude de chacun pour les prochaines échéances électorales »?.

Un élément de réponse à méditer : 2 lycéennes a qui il a été demandé si la question électorale de 2017 était le premier de leur souci ont répondu que ce qui les intéressait, c'était de ne plus être prise pour « des N° ,des quantités négligeables comme dans le système actuel ».

Des discussions sont à prévoir sur ce sujet « épineux ».

Quatrième point[edit | edit source]

Un contact a été établi avec la commune de Saillans. Les élus ne pouvant pas répondre directement à la sollicitation, c'est un membre du conseil des sages de cette commune qui nous a dit qu'une intervention est envisageable mais à priori pas avant le mois de septembre.

Soirée autour de l'utilisation de l'argent public avec témoignage sur le cas du lycée de la Côte Saint André : un contact est établi avec trois lycéens intéressés pour venir témoigner de leur mobilisation contre les portiques dans leur lycée. En attente de réponse.

Autres contacts tentés pour d'autres thématiques : CETA / TAFTA, 6ème république, Monnaie locale, Alternatiba.: dans l'attente de retours par les personnes qui ont proposé de possibles intervenants extérieurs.

Proposition de commissions pour ce mercredi 4 mai : Comme évoqué plus haut, il semble utile de proposer deux commissions thématiques pour chaque réunion du mercredi . Les deux thématiques proposées pour cette fois ci sont donc émancipation citoyenne et démocratie et monnaies locales / solidarité / gratuité

Bien sûr, si un nombre suffisant de personnes est présent, d'autres commissions pourraient se réunir aussi (pour rappel, les autres commissions existantes sont : élargissement du mouvement et communication notions du bien public, travail

A noter que dans le cadre de la commission communication, un groupe pourra se réunir pour préparer l'action « Panama Papers »