Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2032 mars.




Villes/Lannion/Nuit Debout du 23 avril

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Bonjour les irréductibles,

Vous m'excuserez du retard. Je vais essayer de résumer la soirée d'hier. Pour ceux qui étaient présent soyez indulgents pour mes oublis

16:30 Reunion Ty cosy (quelques irréductibles). On a fait une rapide récapitulation de la première ND et du compte rendu de fin de soirée.

17:20 on a commencé les préparatifs( Chargement de voiture, déchargement de voiture. je ne vous dis pas pour les poids)

On a été assez doucement. Je n'ai pas trop bien regardé l'heure mais on a fini par avoir des stands qui avaient de la gueule. 18:00- 18:15 il n' y avait pas foule. Et je pense que cela nous a desservi( l'effet bistro quoi, moins il y a du monde, moins on a envie d'entrer et vis versa)

Cela n'a pas empêché Thib de se lancer (Je lui décerne la moustache la soirée, n'est pas irréductible qui veut)

Thib a commencé, comme je disais courageusement la ND, avec un récapitulatif de la veille et les différentes pistes qu'on avait pour rendre la soirée plus agréable et pour rendre la communication plus aisée: travail dans des commissions sur des sujets pendant une trentaine de minutes. Puis revenir en AG pour rapporter le tout et discuter.

Pendant ce temps d'autres irréductibles continuaient à arriver, toujours timidement mais surement.

On était pas nombreux. Si on compare la soirée à notre grande première mais... Ok on n'étaient pas vraiment nombreux :).

On a opté pour un seul grand groupe devant la mairie. Et nous avons commencé à refaire le monde et à rêver.

Non pas au début. Début de soirée plutôt nostalgique "les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas aussi combatifs que leurs ainés"

Ah non! j'ai oublié un détail. On n'a pas commencé comme ça. ça me revient. Désolé je n'arrive pas à relire les notes. Ce n'est pas mon écriture et je ne lis pas couramment le breton :p. Je le fais au feeling...

Là c'est vraiment le début. On a fait un tours de table. Histoire de voir comment les gens ont su la nouvelle afin de pouvoir cibler une mode de communication efficace car tous les irréductibles ne seront pas dispos tout le temps. Les moyens de com sont divers: les points du jeudi marché semblent être très efficaces. Le bouche à oreille marche bien également. Bon à mon avis toutes les modes actions restent bien pour se faire connaitre. Un irréductible a proposé l'idée des flashmob et d'autres formes d'actions à s'inspirer du coté de"génération précaire". Ce que je retiens c'est surtout qu'il faut trouver des modes d'actions ludiques.

Pour les attentes sur la ND. On a noté que les gens étaient là pour faire bouger les choses. Que le refus de la loi travail qui nous unit reste un refus bien plus général du système. On a parler de chômage de la souffrance des travailleurs qui vivent sous la menace permanence de plan de licenciement bref on a parler de la violence des patrons et actionnaires sur les travailleurs. Même si l'état avec cette loi travail pense qu'il faut protéger nos si faibles patrons(ceci est un avis personnel).

Ah oui ce n'est qu'après qu'on a parler de l'alcool et de la jeunesse actuelle un peu perdu. Inutile de vous dire que tout le monde n'étaient pas d'accord. Impossible de retracer le débat ici mais on pourrait en revenir.

Apres on à parler de l'orthographe et il faut dire que la jeunesse à encore pris pour son grade. On va voir avec mon recap qui avait raison. Ce fut intéressant.

Il a été aussi question de savoir si on allait faire nuit debout tous les jours ou de temps en temps. Il y avait de tres bons arguments de part et d'autre:

- Annoncer des grosses ND et des petites ND pour essayer d'attirer plus de gens a des moments précis.

- Faire des permanences tous les jours avec des roulements car de toutes façons on ne contrôlera jamais le fait que les gens viennent en masse ou pas pour ne citer que ça. On a fini par se mettre d'accord qu'il fallait bien essayer tous les jours jusqu'aux grandes échéances du 28 avril et du premier mai.

Il a aussi question de voir si on pouvait délocaliser de temps en temps la ND. Cela permettrait d'apporter la ND au défavorisés(on dirait le début d'un discours sur la colonisation de Jules Ferry, avis personnel) . Fausse bonne idée pour certains irréductibles car il faut un point fixe. Il ne faut pas se disperser et laisser un repère aux gens.

On a souvent affirmé que nous étions avant tout des citoyens. Et que la ND n'est en concurrence avec aucune organisation. La ND reste citoyenne, un espace d'expression citoyen.

On a encore parler des modes d'actions et il était question de voir si on pouvait: Nous citoyens appeler à la grève pour lutter contre la loi travail.

Nous citoyens prendre conscience de notre force.

Nous citoyens être inventifs pour libérer la parole et permettre d'autre formes d'expressions et d'action plus ludiques.

( toujours à s'inspirer de la génération précaire, décidément notre irréductible ne lâche pas le morceau). C'est une qualité qu'il nous faudra tous. Il mérite la deuxième moustache de la soirée. Car il à aussi été question de persévérance pendant la soirée. La Nuit debout est une résistance et on ne changera les choses que si on est patience et persévérant avait dit une autre irréductible pendant le débat.

On a aussi parler de de moyens d'interaction entre les ND pour avoir une seule grosse organisation. ça fait écho à un courriel envoyé par une irréductible. Comme quoi non ne voulons plus êtres seules, comme quoi nous ne voulons plus qu'on nous traite comme de la "merde" pour reprendre un autre irréductible en début de soirée.

22:00 - 22:30 : On a fini un peu tard sans micro dans le froid. Avec une petite séance de blague avec un policier tres sympas, c'est Lannion quoi.

Ah ça me rappel qu'on à parler de la police. Ah la police. Il y a eu des beaux témoignages.( la police parfois trop à droite, la police qui ne se contente pas de nous protéger et servir). Mais ce policier en fin de soirée m'a fait surtout penser que ça reste des individus. Il y en a des bons, des moins bons et certains qui flirtent carrément avec la fachosphère.

Attends j'ai encore oublié un détail. On a un tableau rempli de thèmes que les gens veulent aborder. Et ça me rappelle aussi l'idée du mur de parole qu'avait lancé l'irréductible Stephanie dans un courriel.

Bon je vais essayer de me relire car sinon certains si j'en crois le débat de hier soir ne pourront pas me relire car ils sont allergiques aux fautes.

Pour vous servir,