Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2032 mars.




Villes/Lannion/Nuit Debout du 28 avril

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Ci dessous, le compte rendu de l'AG du 28 avril :

Hier, le 28 avril, à partir de 19h30 était prévue une AG pendant la nuit debout, avec la présence d'une trentaine de personnes.
Les 2 thèmes principaux proposées étaient :
 - la loi travail : manifestations / actions
 - organisation de nuit debout à Lannion

La réunion s'est finalement déroulée de la façon suivante :
 - Tour de parole afin de se présenter et dire les attentes de cette réunion (information / organisation) et de nuit debout en générale ;
 - Pause (musique, danse, autres discussions) ;
 - Mise en place d'une première organisation de nuit debout à Lannion sur la base de l'organisation de la première semaine.

Récapitulatif du tour de parole par "thématiques" :
 - Une dizaine de personnes étaient présentent notamment pour s'organiser / proposer leur aide

- Nuit debout : un espace comme Podemos, mais avec une structure qui doit se former pour ne pas que le mouvement soit dévié -> Avoir un socle fondateur, exemple :       -> 1. Retrait loi travail       -> 2. Objectifs locaux à chaque nuit debout de France.       -> 2.1 A lannion : Garder l'amphi de Jean Savidan -> demander sa réouverture, et qu'il soit à disposition en permanence (cf. agora)       -> socle : loi travail, mais aussi élargi

- Comment faisons nous pour que Nuit Debout tienne dans le temps ? / pérennisation du mouvement :      -> C'est important / espace de d'expression populaire / sortie de l'isolement politique / on a tous beaucoup de choses à dire / à nous aussi de se changer soi-même / il n'y a rien eu de plus important que ça depuis 68

-> Nécessite d'une organisation

-> Structure pérenne nécessaire : Si la loi travail recul recul, ça veut dire quoi ? ils feront les réformes autrement -> une Agora (cf.amphi de jean savidan)

-> Mise en place de commissions

-> faire le lien avec d'autres nuit debout

-> il faut un coté festif : musique / brazerro pour ramener du monde

-> Comment on met les idées en place ?

-> Création d'une liste de "contacts" des gens avec leurs savoir-faire -> liste solidaire  - Réaliser des actions directes le soir en fonction des gens qui sont présents

-> Comment faire entendre nos voix ? les manifestations ça sert à rien, il ne passe que les casseurs à la TV

-> actions ponctuelles / coups de points / réfléchies en avance

-> définir quelques "cibles" (entreprises / police / sous pref / maison de l'état / fondation Locarn des grands patrons bretons / etc.)      -> travailler sur des revendications écrites à faire et à porter aux différentes cibles / responsables politiques etc., demander à être reçu

-> inviter les responsables de ces "cibles" à venir à Nuit Debout (de Lannion : on a vu qu'un seul élu venir discuter en sortant de la Mairie)

-> interpeller la députer pour demander ce qu'il va voter (cf. # on s’en souviendra)

-> il y a trop de discussion / pas assez d'action (le mouvement pourrait s'essoufler)

-> Il faut la police avec nous, pas contre nous (cf. les indignés et Irlande)

- Nuit Debout : Au moins jusqu'au 1er mai, pour faire le pont

-> Que chacun revienne avec des propositions lors des nuits debout et se mettre en commissions

-> Faire une permanence tout les jours pendant encore au moins une semaine

- On veut changer la vie de tout les jours       -> l'Amour entre les humains       -> Changer les choses en profondeur

-> Construire une société qui nous correspond


Mise en place d'une première organisation structurée :

- Continuation des permanences tous les soirs pendant une semaine

- Participation (présence) au conseil municipal du 2 mai, puis faire un communiqué de presse pour dire que nuit debout y était

- Mercredi : débat autour d'une "animation" : diffusion possible d'un film sur la domination homme -> femme. -> communiqué de presse

- Vendredi : débat

- Mise en place de commissions : logistique / bouffe / son-radio-élec / musique / actions / animation

- Proposition d'avoir une nuit debout avec une animation en semaine et garder un débat le vendredi.

- réalisations d'actions fortes

- repas populaire (-> le vendredi lorsqu'il y a du monde)

- occupation de l'amphi de jean savidan