Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1358 mars.




Villes/Manosque/AG du 44 Mars

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

CR de la nuit du #44Mars (Mercredi 13 Avril)[edit | edit source]

13 Avril - 4e Nuit Debout à Manosque

Informations[edit | edit source]

Nous avions donc décidés d'avancer l'heure du RDV à 18h…

Très vite une petite vingtaine, les présentations et discussions commencent, installation sono et cuisine. En l'absence de réchaud sur place, une personne se propose de réaliser pour nous soutenir une soupe chez elle avec les légumes récupérés auprès de François, Thibault et Jean-Louis producteur bios locaux…

Nous nous retrouvons rapidement 40, puis 60 sur la place.

Comme prévu les passants sont plus nombreux qu'à 20h et des discussions s'engagent aussi en marge du groupe. Un voisin vient nous dire que le bruit des précédentes soirées l'a gêné pour endormir son enfant et qu'après avoir appelé les flics qui auraient refusé d'intervenir, il avait décidé de nous jeter des trucs sur la gueule. Une discussion s'engage et nous lui demandons de nous prévenir si nous faisons trop de bruit et que l'on baissera le son. Pour finir, il nous dit même qu'il comprend notre protestation.

Nous remettons sur le tapis les propositions d'organisation et de structuration de la soirée qui ne sont pas contredites.

Le constat de l'arrachage de la centaine d'affiches posées sur Manosque montre que notre présence dérange…

Quelques propositions :

- rdv avec banque alimentaire ce vendredi

- préparation projection du film l'An 01 pour samedi

- réalisation d'une banderole "Nuit debout" )

Un vote est demandé (mais j'ai oublié sur quelle question !!!).

Un appel de radio Zinzine est pris en direct pendant les infos mais signalé au dernier moment et peu réfléchi, seul 2 personnes passent à l'antenne pour raconter ce qui se passe.

La météo fantasque contribue à l'énergie de cette première partie (neige de pollen, petite pluie puis arc-en-ciel extraordinaire).

Vers 20h on fait une pause pour le repas debout !

21h reprise des discussions pour l'AG.

Sont présentés et définis 4 puis 5 commissions (communication-logistique-coordination-action et utopie).

Les discussions tournent ensuite beaucoup sur la manière de prendre des décisions communes.

La forme ou l'outil "vote" fait débat et donne l'occasion de quelques franches rigolades mais aussi de reparler du pourquoi on est ici.

Au final est proposé la forme du consensus qui permet de prendre une décision en remettant le sujet sur la place…

Quelques propositions :

- À la demande de qq lycéens de Nuit debout Grenoble des "vieux" d'ici monteront ce dimanche pour donner des informations dont ils manquent

- Une proposition de Nuit debout itinérante sur Reillanne, Forcalquier, Saint-Etienne est discuté…

- Réalisation bénévole de "flyers" et d'affiches pour vendredi et samedi

- Information à mettre et à prendre sur le wiki Nuit debout (https://wiki.nuitdebout.fr/wiki/Villes/Manosque)

- Décision de tenir un rassemblement ce jeudi 45 mars (14 avril) à 18h (même si probablement avec peu de monde) mais personne ne peut savoir !

- Une projection du film l'An 01 est prévue pour samedi soir 47 mars (16 avril) avec proposition d'affiche ci-jointe…

- Il faudrait trouver des bancs, des chaises, etc. et un local où ranger notre matériel à proximité !

- Certains on évoqué une distribution de flyer (en cours de réalisation) sur le marché samedi matin.

S.

Débats[edit | edit source]

Bonjour à tous

Après plusieurs participations aux "nuit debout" de Manosque, je me suis demandé quels pouvaient être les intérêts de ces rassemblements.

Une personne hier soir est revenue sur les lieux pour nous faire part de ces réflexions.  Entre autre il a dit : "nous avons le temps" chouette réflexion !

Je viens aussi de lire un article sur "Le Monde" disant que les rassemblements avaient du mal à s'étendre dans les banlieues.

Ne pouvant revenir sur les prochaines nuits voici mes réflexions.

Cette manifestation me semble intéressante car elle a montré hier soir une différence d'état d'esprit entre ceux qui souhaiteraient que l'on s'organise et ceux qui sont là parce qu'ils en ont ras le bol mais qui ne savent pas comment l'exprimer.

Ce qui est beau c'est simplement que des gens avec des pensées différentes essaient de communiquer entre eux.

Les "nuit debout" devraient, dans un premier temps, être un mouvement qui permettrait à tous d'éteindre la télé pour assembler ces différences et faire participer un maximum de gens.

Voici quelques observations et suggestions.

Vendredi une personne avec qui j'ai discuté m'a dit : " je suis harki, je participerais bien mais on ne m'a pas prévenu ". elle est repassée hier soir en longeant les murs sans oser s’arrêter.

Le bar d’à côté, très peuplé, n'a pas pris le temps et nous non plus d'ailleurs, d'essayer de communiquer. Plusieurs jeunes sont passés, ont observés et sont repartis intrigués. Les "nuit debout" devrait être un lieu où l'on viendrait se brancher simplement pour être en relation.

Je pense que c'est seulement à partir de ce moment-là que les choses commenceraient à bouger. Avant tout, réveillons notre voisin et faisons en sorte de venir avec notre voiture pleine et si nous ne pouvons pas nous déplacer, alors faisons une nuit debout dans nos villages ou au pied de notre immeuble.

De belles nuits à tous

A.

--

Debout la nuit … prendre simplement le temps … pour dépasser l’uniformité et les frontières de notre vision de la vie, obscurcie par une pensée qui se voudrait unique … Alors une a une … des convergences se révèlent, elles sont reliées solidairement entre elles et scintilleront jusqu’à l’aube d’un nouveau monde qui aura accepté enfin toutes les formes et toutes les couleurs de la vie et les cultivera humainement ….

P.

Création des commissions[edit | edit source]

Action[edit | edit source]

Communication[edit | edit source]

Coordination[edit | edit source]

Logistique[edit | edit source]

Utopie[edit | edit source]