Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 3029 mars.




Villes/Nice/Numérique/CR/111 Mars

From NuitDebout
< Villes‎ | Nice‎ | Numérique
Jump to: navigation, search

Une TV pour nuit debout[edit | edit source]

111 mars 2016 (19 juin)

Brainstorming[edit | edit source]

Une TV pour nuit debout pourrait permettre de :

  1. Recevoir un intellectuel et filmer son intervention pour la diffuser
  2. Faire une revue de presse régulière
  3. Montrer ce qu'on fait au jour le jour (que ce soit actions ou ateliers)
  4. Montrer des interventions, "cours" et autres vidéos utiles ponctuelles qu'on pourrait produire et qui pourrait être utiles pour nuit debout mais pas seulement

Avantages :

  • C'est structurant
  • C'est motivant (adrénalinisant)
  • Ca pourrait permettre une meilleure diffusion de l'information au sein de nuit debout

Objections :

  • Problème écologique de l'utilisation intensive des vidéos
  • La TV rend passif et consommateur
  • Il faut du matériel (smartphones ?)
  • Il faut des gens pour le faire, pour la revue de presse par exemple c'est un truc à part entière comparable au journal

Quelques solutions initiales[edit | edit source]

Première solution facile pour répondre au point 3. : enregistrer de manière audio les ateliers en entier. Ca permettrait de diffuser le contenu d'un atelier sur une base régulière, sans trop de travail de montage, et sans stresser les gens parce qu'ils se sentiraient filmés (on peut imaginer de filmer ponctuellement mais ce serait stressant si c'est pendant tout l'atelier). Un essai est fait pendant cet atelier dans un but de test, en utilisant un smartphone comme micro tout au long. Le contenu de cet atelier ne sera pas diffusé mais dès la prochaine fois on pourrait le faire.
==> Pour info les 1H30 de cet atelier font à peu près 100Mo, avec une qualité de 160kb/s en mp3. Donc on pourrait le compresser plus que ça encore. On pourrait soit mettre ça sur youtube avec une image fixe en fond comme c'est déjà fait par certains youtubers, ou alors diffuser le ficher audio mp3 directement, mais il faut le stocker quelque part. Concernant la qualité du son c'est assez concluant, il y a un bruit de fond qu'on pourrait essayer d'enlever mais c'est compréhensible sans même y toucher sauf quand plusieurs personnes parlent en même temps (mais ça c'est aussi un problème pendant l'atelier lui-même).

Concernant les vidéos on peut commencer à filmer certaines interventions avec un smartphone, pour plus tard les monter et les diffuser sur une chaîne youtube.

Autre solution pour avoir vraiment une "TV" quand on aura quelques vidéos : on pourrait se rapprocher de chaînes de TV amateur comme "ma chaîne étudiante" sur lesquelles on pourrait diffuser certaines de nos "émissions", pour avoir vraiment une diffusion sur une chaîne TV et non pas seulement internet. On peut bien sûr le faire seulement si on a un contenu avec un minimum de qualité, bien que des chaînes amateur soient moins exigeantes à ce niveau.