Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2099 mars.




Villes/Pussay/AP29042016

From NuitDebout
< Villes‎ | Pussay
Jump to: navigation, search

Assemblée Populaire du 29 avril 2016[edit | edit source]

1 / Rappel des règles : ne pas se couper la paroles, se respecter, essayer de faire tenir sa parole en 3min, plusieurs interventions possibles, écouter le modérateur.

2/ Objectif: a partir de 22h, commencer les commissions

3/ Presse: proposition d'un communiqué de presse pour répondre à l'article paru dans le Parisien => approuvé à l'unanimité


4/ Tour de cercle - Les guerres ne sont pas religieuses mais économiques et concernent le passage des gazoducs et du pétrole

- L'accueil des réfugiés est un thème à développer

- Dérives policières voire militaires lors des manifestations. Pourquoi le matériel de chantier et les poubelles ont elles été laissées en place en fin de parcours? Provocation

- Émotion de se voir ensemble et nombreux pour changer de cadre, changer de façon de vivre pour changer le monde. Mettre des nouvelles graines dans nos cerveaux, changement de siècle, changement fondamental de mode de vie.

- Idée: communiqué de presse a envoyer à la préfecture de police de Paris pour expliquer que nous sommes contre les exactions et demandons le respect de la vie humaine (=> décision de rajouter une ligne dans le communiqué de presse voté en début de séance)

- Idée: cahier de doléances

- Le modérateur doit continuer de tourner car ce n'est pas une fonction facile. ( à titre personnel je proposerais la semaine prochaine un assistant modérateur qui se déplace dans la foule et écrive le prénom de la personne voulant parler sur une liste que le modérateur lira pour éviter les oublis)

- Raz le bol de l'intoxication des médias

- 30% des gens dans la vie active font des boulots où ils s'emmerdent

- Nous ne revendiquons rien. On ne veut pas se battre pour grappiller quelques avantages. On veut un réel changement.

- Le coup de pied au cul du paternel ne suffit pas s'il n'y a pas de boulot.

- Idées de commissions: emploi, précarité,changement de vie, migrants, éducation, interpeller les élus,

- Quelle genre de personne peux dire : ceux qui font Nuit Debout ne doivent pas se lever le lendemain. => sentiment de mépris

- Comment développer une autre démocratie dans l'entreprise, autre que les syndicats,pour mieux se faire entendre.

- Pendant la guerre, on était très content de trouver des gens pour ouvrir leur porte quand on fuyait les nazis

- Intervention d'une personne ayant perdu son logement

- Il n'est pas possible de prendre une famille par village. Il faut que les appartements soient proposés à Missions Sans Frontières qui sous-loue ensuite au 115. Il faut avoir conscience de la réalité des choses. Exemple de Maisse qui devait accueillir des réfugiés dans un centre de loisir abandonné => il y a eu des manifestations organisées par la mairie contre cette idée, avec pour slogan "nos enfants ne parleront plus français"

- Les postes d'instituteurs pour les enfants non francophones sont supprimés => pas d'intégration

- Invitation à venir à Étampes autour de la flamme de l'espérance tous les derniers samedi du mois, place de la mairie entre 11h et 12h pour demander à ce que les migrants soient traités avec humanité.

- L'état empêche les inscriptions à l'école des enfants non francophones pour en limiter le nombre

- Raz le bol des élus qui ne nous représentent pas.

- On paye les banques sans répondre aux besoins de la population

- L'éducation ne valorise pas assez les talents des enfants. Il faut être bon partout. Dans d'autres pays on cibles les talents et les envies des élèves et on fait en sorte de les valoriser.

- Problème du logement => pas de volonté politique, les pays limitrophes accueillent en de plus grandes quantités par rapport à nous

- Comité d'Auvers Saint Georges => belle initiative

- Qui fait les guerres? Qui crée les migrants?

- Idées commissions : santé/alimentation, démocratie, action