Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2103 mars.




Villes/Rouen/55 mars (24/04/2016)

From NuitDebout
< Villes‎ | Rouen
Jump to: navigation, search

Compte-rendu de l'Assemblée générale populaire du dimanche 55 mars (24 avril)

Mardi 26 aura lieu un débat sur le nucléaire.

Des Nuits debout auront lieu à Lisieux et à Canteleu le 29 avril, à Canteleu sera diffusé ce même soir le film "Merci patron !"

Mercredi : kermesse aux Beaux-arts de la Grand-Mare, Nuit debout a l'autorisation de poser un stand.


Les informations : -procès de JC Juncker débute mardi -la loi Secret d'affaire est toujours d'actualité -des lois plus sécuritaires et liberticides sont en projet au niveau européen notamment sur le contrôle aux frontières -Strasbourg : une vidéo est sortie qui montre les militaires rejoindre la police contre les manifestants -des journalistes demandent à ce que des sanctions soient prises contre des policiers et RG déguisés en journalistes lors de manifestations afin d'obtenir des informations. Ceci étant interdit par la convention de Genève -il est prévu qu'un entrepôt vide soit vendu à une chaîne pour en faire un hôtel de luxe. Ces locaux pourraient être utilisés en faveur des sans-abris ou autre, voir avec le DAL si on peut faire quelque chose. -COP21 : 160 pays ont signé l'accord mais seulement 5 l'ont ratifié. Il n'y a pas de sanctions prévues contre les pays qui ne respecteraient pas leur engagement en signant l'accord. L'accord tel qu'il est fait permet avant tout aux pays de faire du profit, la signature de l'accord n'est qu'hypocrisie. Cette hypocrisie on la voit en France puisqu'à peine la COP21 terminée, le gouvernement français a annoncé sa décision d'expulser la ZAD de nddl. Les accords de libre échange entre l'Europe et les États-Unis dits TAFTA en discussion actuellement vont à l'encontre des objectifs fixés par la COP21. Exemples de ce que permettrait TAFTA : la circulation d'OGM puisque les produits alimentaires américains peuvent en comporter ; les grands pollueurs pourraient porter plainte pour manque de commerce contre un État parce que sa législation l'empêche de vendre un produit dans un pays -Discussions d'une loi sur les prochaines élections présidentielles : nouveau système de signatures, pas d'égalité dans le temps de parole mais équité (temps de parole proportionnel aux nombres d'électeurs aux élections précédentes).


Prise de parole lycéenne : blocages le 28, demande de monde dès 5h avec du matériel. Vendredi il est organisé une soirée en soutien aux inculpés (événement facebook : soirée de soutien du MLR). Il a été suggéré que les lycéens changent de lycée pour ne pas avoir de soucis avec leurs proviseurs.


Manifestation et nuit debout du 28 avril : tractage pendant la manif pour appeler à la Nuit debout. Grande assemblée générale populaire dès 12h30. Il y aura des prises de parole de la Confédération paysanne (avec stand), des déboulonneurs, du collectif 76, du DAL, des jeunes écolos (avec stand)


Compte-rendu de Paris : rencontre avec le Mouvement Inter-Lutte Indépendant (MILI), ils sont plus déterminés, plus nombreux et plus organisés. La Place de la République, après avoir rencontré le MILI a été décevante même si ce jour-là n'était apparemment pas une grosse journée pour nuit debout Paris. Un clivage entre les « pacifistes » et les « violents » se fait ressentir. Il se transforme en clivage passifs/actifs : d'un coté ce qui ne proposent aucune action même pacifiste et de l'autre ceux qui agissent et ne sont pas toujours considérés comme appartenant à Nuit debout. Schéma à ne pas reproduire à Rouen, chacun doit se sentir libre d'agir à sa manière tout en faisant partie de Nuit debout, sans rejet.


Décision de mettre en place un calendrier de parole pour les commissions qui prévoit sur deux semaines les soirs où se tiendront les différentes commissions.

N'hésitez pas à venir nous rejoindre tous les soirs à 18h Place de l'Hôtel de Ville avec des idées plein la tête (ou non). Avec la masse, ça passe