Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2099 mars.




Villes/Saintes/CR NuitDeboutSaintes82mars

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

TITRE DU COMPTE RENDU[edit | edit source]

Compte rendu Nuit Debout Saintes #82 Mars / 21 Mai 2016

Débats autour des 500 ans de Utopia de Thomas More[edit | edit source]

Nous avons vu ce soir 35 personnes qui ont bravé le triathlon et l’orage. Les ateliers au programme ont été menés. Il s’agissait d’une présentation d’Utopia, de Thomas More (pour les 500 ans du livre), ainsi que de la première partie de l’Histoire de l’économie (fin du Moyen-Age au XVIIe). Actions assurées respectivement par Christophe et Kim. Les ateliers ont été positifs et ont permis de remplir notre volonté d’éducation populaire.


Par ailleurs, les discussions en cercle de parole ont tourné principalement autour des sujets suivants :

• Un suivi des réalisations concrètes inspirées par les utopies post-More. Ainsi nous avons pu évoquer les débuts des réalisations socialistes (attention, nous parlons du socialisme du XIXe siècle, celui que portait Jaurès), des premières productions et expériences coopératives.

• La multiplication des actions locales et la volonté de les mettre en réseau en national pour avoir davantage de poids et de pouvoir les rendre accessibles au plus grand nombre. Les exemples inspirants d’initiatives locales qui ont permis d’être reproduites furent mis en avant. Ainsi, la volonté annoncée de la ville d’Albi d’être autonome alimentairement, celle de villes italiennes allant vers une consommation alimentaire à 70% locale (je mets d’ailleurs à votre attention cet article de janvier 2016 sur une loi votée par l’Assemblée Nationale d’obliger un quota de 40% de consommation locale en cantine d’ici 2020), mais encore le rappel de la monnaie locale, ou des incroyables comestibles. Toutes ces initiatives furent d’abord locales, pourtant nous les connaissons tous.

• Notre volonté de communiquer sur nos victoires afin d’attirer toujours davantage, et de ne pas dépendre seulement de l’image publique (rester attentif à ce niveau à ce que Sud-Ouest publie – ou ne publie pas – sur le mouvement). Nous avons déjà des réalisations à notre actif, et nous sentons que la base de la CGT locale pourrait entrer dans une belle convergence des luttes.

• Encouragement des Deboutistes à participer à la monnaie locale, en avoir sur soi, la proposer à son commerçant de proximité.

• Volonté de continuer les ateliers d’éducation populaire, suggestion popularisée par Claudine d’un kiosque debout (dons de journaux alternatifs et constructifs comme L’âge de Faire, Fakir, ect...).

• Possibilité de donner un coup de main à Maxence et Mélodie (s’ils le désirent) sur un début de Jardin Partagé (info ayant besoin d’être un brin clarifiée).

• Affiner nos idées sur l’accueil bon enfant de la fameuse Péniche : abordage pirate humoristique et non-violent, cerfs-volants à rêves, s’inviter en canotier ou avec des palmes et la serviette de plage. Le but est de dénoncer la dilapidation de l’argent publique dans les priorités saintaises alors que d’autre part les centres sociaux ferment et qu’ils vont avec une perte de l’emploi local (5 salariés mis sur le carreau à la Fenêtre). L’inauguration se fait en deux dates, le 09 Juin, et le 20 Juin. La réalisation de cette action va donc devenir une priorité de la Nuit.

• Volonté de continuer les ateliers d’éducation populaire, suggestion popularisée par Claudine d’un kiosque debout (dons de journaux alternatifs et constructifs comme L’âge de Faire, Fakir, ect...).

Le joyeux programme des jours à venir[edit | edit source]

Mardi 24 Mai : Stand à destination des lycéens pour les sensibiliser au mouvement et à la lutte de la loi El-Khomri. Action devant le lycée Palissy, à partir de 10h. Seront présents des gens de Sud (Romain, sûrement d’autres), et des Deboutistes : Louis, Michèle, Philippe, Marie-Laure, Laurent, Patrick (selon les horaires). D'autres peuvent se joindre...

Jeudi 26 : Journée d'action prévue par les syndicats, dès 10h devant le Tribunal de Saintes. Nuit Debout ne s’engage pas avec ardeur sur l’évènement, nous avons déjà beaucoup donné cette semaine sans beaucoup de support et sans visibilité de convergence syndicales. En attente, donc.

Samedi 28 : Mur Citoyen sur le thème : "On vaut mieux que ça " : Dès 10h, nous installerons un Mur Citoyen et recueillerons la parole des saintais sur le thème, afin de réaliser un Mur de parole coloré et passant. Nous nous positionnons ainsi comme vecteur démocratique et espace d’expression libre. Avec : Chantal, Christophe, Mélanie, Kim, Laurent, Dominique, (Marie-Laure, possiblement). Michèle apporte du matériel, Mélanie et Christophe achètent des fournitures. D'autres peuvent se joindre à notre action bonhomme.

Programme de la Nuit prochaine[edit | edit source]

18 h : préparation de la Nuit - place Bassompierre.

18 h30 : Introduction au débat sur l'alimentation (Michèle) - discussion et choix de thèmes à approfondir ensuite en atelier ou commission ou autrement... L’atelier sert de base et de dégrossissement sur ce thème large et qui revient au centre des discussions.

19h 30 : Auberge espagnole.

20h 30 : A.G.

Ce même soir, concert inter-lycées à l'espace Mendes-France, ainsi qu’un débat présenté par Hervé Mariton au Garden Ice Café, politique UMP connu pour ses positions homophobes et sa négation de l’égalité de droit. Cette invitation du Garden Ice ne se fait pas au hasard. Possibilité d’une action mais de petite ampleur (par manque d’effectif), à voir le soir-même.

Christophe