Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2099 mars.




Villes/Avignon/AG du 41 mars (10 04)

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Compte rendu du 41 mars (10 avil 2016)[edit | edit source]

Lieu : place du Palais des papes heure : 17h30->21h

Informations[edit | edit source]

Le cercle de parole, commencé à 6, à réuni environ 50 à 60 personnes à son maximum.

La question est posée de savoir quelle suite donner localement au mouvement. Un tour de parole est lancé.

Volonté d’occuper les espaces, d’aller dans les quartiers (extra-muros) Proposer des activités en accès/paf libre autours des rassemblements (nourriture, coiffure, culture…). D’utiliser les outils de l’éducation populaire.

Volonté de créer une commission « culture » pour réfléchir aux choses à proposer. MATHIEU est le référent de la commission culture.

On parle du fonctionnement des actions : ne jamais dire qui sont les organisateurs, garder un observateur et avoir une « légal team » qui puisse aider ceux qui se font arrêter.

Occuper la ville en des endroits différents. Une expérience a été menées à Lunel autour du « Vivre ensemble » qui a été très concluante

Il faut mettre en lien les différentes organisations qui existent déjà sur Avignon et qui ont des actions militantes

Pour aller dans les quartier, déplacer les rassemblement ou faire des actions il faut prévoir les choses en amont. Ça demande du temps et de l’organisation. Pour aller dans les quartiers, se mettre en contact avec les acteurs locaux.

Est évoquée la peur de se faire rattraper par nos étiquettes. Être vigilants à ne pas mettre en avant les « provenances » de chacun tout en étant riche de nos différents passés militants (pour ceux qui en ont)

Converger sans juger la lutte des autres.

Proposition : sur Avignon des garages deviennent des théâtres : il faut faire ouvrir les garage pour accueillir des compagnies gratuitement ou en participation

Est évoqué le travail du « Off est à nous » (CIP) et les expérimentations envisagées au Tri Postal.

Hier (samedi 9 avril) il y avait une belle écoute. Les gestes pour communiquer et les temps de paroles sont importants pour créer ça.

Proposition de créer des cercles de réflexion pour se ré-emparer du langage qui nous a été volé

Nécessité de parler et d’accéder à la connaissance. Utiliser la démocratie et la transmission comme dans les mouvements qui existent depuis 2 ans au Burkina Faso.

Réfléchir à l’accès à la connaissance.

Remarque : il n’est pas normal, qu’à la Réunion, par exemple, ils touchent des allocations moins importantes qu’en métropole.

Il y a une mondialisation des conditions précaires, une responsabilité par rapport à l’Afrique

Il faut définir des commissions

Occuper des places. Rester sur la place du Palais.

Ou bien se donner des rendez-vous sur chaque place.

L’ouverture est intéressante, mais il faut garder des rendez-vous fixes pour plus de lisibilité et, dans un premier temps, rester sur la place du Palais/

Proposition de créer une commission « médias » avec un enregistrement vidéo des débats et créer des « capsules » pédagogiques

Continuer la commission thé et café.

Lors de l’atelier constituant de la veille il est ressorti le désir d’être ensemble, que l’on était encore dans la réflexion mais que l’on voulait s’emparer du politique.

Il faudrait apprendre à construire, s’éduquer/ Il est tôt pour les actions. Il faudrait en parler dans des commissions parallèles dans lesquelles on pourrait entrer et sortir selon ses envies / besoins.

Aller discuter avec les gens pour lutter contre l’indifférence : faire des débats mouvant, des débats en étoile.

Créer un lieu pour discuter ensemble avant de créer des commissions. Rester dans la rue pour garder l’espace pour nous.

Proposition de créer des panneaux pour annoncer les rendez-vous.

Créer nos médias (comme à Paris)

S’appuyer sur les acteurs qui existent en mettant en avant le fait qu’on est a-politique.

Faire des Nuits debout extra-muros avec des actions artistiques.

Chacun doit s’organiser de façon rapide et « affinitaire ». Vous avez une idée ? Mettez la en place, trouvez des gens qui pourraient avoir envie de vous suivre sur cette idée et allez-y !

Proposition de faire de l’Agit Prop anonyme ou « signé » Nuit debout à afficher partout dans la ville..

Que faire pour la suite ? Tous les jours ? Toutes les semaines ? Où ?

Volonté d’occuper la place tous les jours.

Problème il y a peu d’étudiants, c’est difficile de les intéresser. Peut-être y arriver en mettant en avant que le mouvement est a-politique et un lieu de parole libre.

Il faut penser au symbole des lieux de rassemblement.

Exemple place de l’Horloge ou Place de la Préfecture. Sur la Place du Palais personne ne vient sauf les touristes.

La Place du Palais est la seule où l’on peut se rassembler sans risquer d’être chassés par les forces de l’ordre. Il est bon de se ré-approprier le lieu de la Place du Palais pour en (re) faire un lieu Avignonnais

Il est possible d’envisager de créer différents moments dans différents espaces. Des moments de réflexion et des moments d’actions.

Se donner une date pour débuter des actions + débats (extra muros)

Créer un visuel pour faire des pancartes. Peut-être porter un signe distinctif ?

Se rendre visible en occupant les murs autour du rassemblement.

Idée de permanence au théâtre des Carmes Compliqué de trouver quelqu’un pour une permanence pour le moment.

Faire des comptes-rendus et les mettre à disposition (en ligne et en physique) pour les gens qui ne pourraient pas venir tout le temps.

Résumer les idées principales des CR pour les rendre visibles.

Solliciter les lieux culturels d’Avignon pour diffuser l’information.

Possibilité de communication : Panneaux, Fanzines, Vidéos, Crieurs de rue.

Il est décidé de se réunir quotidiennement à 18h place du Petit Palais et de mettre en débat l’idée de faire un/des rassemblement(s) sur d’autres places et/ou extra-muros.

Le rassemblement s’est ensuite séparé en petits groupes qui ont continué à échanger de façon plus informelle.

Retours des travaux des commissions[edit | edit source]

Commission 1[edit | edit source]

Commission 2[edit | edit source]

Commission 3[edit | edit source]

Votes[edit | edit source]