Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 2038 mars.




Villes/Mantes la Jolie/CR/22 avril 2016

From NuitDebout
Jump to: navigation, search

Assemblée générale[edit | edit source]

Pierre : annonce le programme de la soirée. Un temps de parole libre précédera une réunion de travail autour de la rédaction d'une charte du mouvement Nuit Debout Mantes.

Fabienne : rappelle le rendez-vous de Mantes-la-Ville samedi 23 avril. Proposition de projection du film "Merci Patron" au ECM Le Chaplin le samedi suivant avec rassemblement devant le cinéma avant le visionnage. Entrée à prix libre pour payer le projectionniste.

Thomas : télé et radio sont là. Rappelle que chacun parle en son nom propre.

Pierre : Concernant la charte. Evoque la récupération du mouvement que certains craignent. But de la charte : fixer des buts communs sans nuire au mouvement. Se mettre d’accord pour ne pas se diviser. Sortir des rancœurs si on veut faire converger les luttes. Il faut que ça reste un espace d’expression. Nous devons dépasser la division.

Yessa : rebondit et invite un monsieur à prendre la parole. Le mouvement n’est pas seulement apolitique, il est sans parti. But : démocratie directe. On peut venir parler ici sans représenter son parti. La démocratie directe est possible, ce n’est pas une utopie. Le système pyramidale ne lui convient pas, c’est pour ça qu’elle est là. Au-delà des divergences, ce qui est important, c’est la convergence des luttes, quelles qu’elles soient.

Thomas : demande qui est volontaire pour la création d’une charte. La charte sera écrite, puis présenter. Elle sera ensuite soumise au vote.

Fabienne : au sujet de la charte, Nuit Debout Mantes s’est organisée sur internet. Page wiki avec compte-rendu accessible à tous. Il y a aussi plusieurs Framapad. 2 pages sont déjà ouvertes : une sur l’Education, une sur la démocratie. Propose de mettre sur le flyer le but de la Nuit Debout. Ne met pas de côté ses engagements dans les syndicats, ils font partie d’elle. Pour elle, l’objectif principal est de gagner la bataille contre la loi El Khomri. On ne peut pas se permettre de perdre là-dessus. Nuit Debout doit se déplacer.

Charles : conseiller d’orientation à la retraite. A propos du système scolaire et de l’orientation des élèves. Problème de surcharge des classes et pas assez de remplaçants. Il faut aussi parler de l’architecture du système scolaire. Garde mauvais souvenirs des conseils d’orientation des élèves de 3e. La réforme du système scolaire doit aussi se faire du point de vue de l’orientation. On oriente les élèves en apprentissage sans qu’ils le veuillent. La solution la plus égalitaire selon lui serait que tous les élèves passent dans une 2nde unique, c’est à l’issue de cette année qu’ils décideront de rester dans l’enseignement général ou de passer en enseignement professionnel. Les adolescents ne peuvent pas faire un choix en fin de 3e.

Thomas : invite les personnes présentes à se réunir pour la rédaction de la charte.

Rédaction de la charte Nuit Debout Mantes (en cours)[edit | edit source]

Informations et axes de réflexion abordés lors de cette soirée[edit | edit source]

Un groupe de 5 personnes s’est porté volontaire pour rédiger la charte de Nuit Debout Mantes. La discussion a duré plus de deux heures avec une trentaine de personnes qui participaient à certains moments. Les prises de parole avec un modérateur ont été très variées, très intéressantes, se dégageait une écoute assez qualitative les uns des autres alors que le groupe était grand et constitué de personnes n'ayant pas toutes l’habitude de prendre la parole.

Qu’est ce que Nuit Debout ?[edit | edit source]

Tout le monde n’a pas la même lecture de ND :

  • Il y a ceux qui y voient un mouvement de citoyens qui prennent la parole et apportent leur paquet de revendications, de difficultés, de souffrance au travail ou au quotidien,
  • Il y a ceux qui pensent que le projet de loi El Khomri est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et qui est le premier combat à gagner tout en poursuivant le mouvement.
  • Envie de faire des choses ensemble car les élections, le pouvoir, les institutions, ça cloche, c’est le malaise
  • Faire ch… le monde !
  • Faire des émeutes comme en 2005, violence, pas violence, rester respectueux et respectables, la désobéissance civile, prendre la parole, dénoncer les choses, on ne sera jamais respecté si on devient violent
  • C’est un mouvement précieux mais il risque l’essoufflement, il faut chercher un moyen pour sortir des mécanismes actuels.

Qui y participe ?[edit | edit source]

Exclure, ne pas exclure ? Tout citoyen peut-il participer à ND ? Un long débat qui n’est pas terminé s’est engagé sur les citoyens engagés politiquement, syndicalement, associativement. Ils peuvent prendre la parole s’ils le font en leur nom propre mais pas au nom d’une entité politique organisée. Accueillir tout le monde, la question c’est le pouvoir Il faut de la démocratie directe, nous devons réinventer un fonctionnement.

Le choix du lieu[edit | edit source]

Place Paul Bert car c’est le quartier entre Le Val Fourré et le Centre ville. Mais c’est mort, pourquoi ne pas aller sur la dalle, à la gare, en ville, ailleurs, dans d’autres communes pour fédérer d’autres gens, pour essayer de rassembler plus de monde, pour que les gens comprennent ?

Que va devenir ce mouvement ? la convergence des luttes ?[edit | edit source]

Pour l’instant, on agit là on où on se trouve, apprenons ensemble au quotidien, au jour le jour, on verra plus tard pour une coordination avec d’autres ND. Si le mouvement explose, il faudra le voir comme une nouvelle pratique citoyenne : prendre la parole. Ne pas dupliquer les pratiques existantes, pas de mouvement vertical, construire le pouvoir de manière ascendante Se fixer des objectifs est prématuré Le mouvement sera ce que nous en ferons N’oublions pas l’Histoire : la Commune, les batailles syndicales, on n’est pas nés de rien, on ne part pas de zéro, on n’est pas vierges de tout, sans base, c’est aussi ça la réalité Il faut différencier le temps long du temps court.

Comment éviter que le mouvement soit récupéré ?[edit | edit source]

Très longue discussion qui est revenue sans cesse au cours des prises de parole :

  • Il y a besoin de structures existantes pour agir, c’est à nous de rester vigilants et de rester garants de notre indépendance
  • L’indépendance ça n’existe pas, si on n’a pas de structure, on sera récupéré
  • Ce sont des pratiques culturelles de mettre tout dans des cases, de vouloir étiqueter
  • Nous sommes tous la preuve ce soir que nous n’avons pas besoin d’association ou de structure pour nous réunir et parler
  • Pour rester indépendant, qu’est ce qu’on ne doit pas faire ?
  • C’est le bordel et c’est enthousiasmant, ce sera plus long et plus compliqué
  • Si on met des étiquettes, on éloigne les gens
  • ND Paris pense qu’il faut créer des synergies, des ponts entre les ND
  • Pourquoi on interdirait à un syndicaliste de prendre la parole, on parle tous au nom de quelque chose
  • On a besoin les uns des autres et sans infrastructure, on ne peut pas exister longtemps
  • ND Mantes a déjà été étiqueté ? Et coller une étiquette c’est déjà se couper de certains
  • Aucun mouvement social ne s’est construit sans coopérative, sans syndicat, sans rien
  • Personne n’est là pour prendre le pouvoir, on est là pour qu’il y ait de la confiance, on veut rassembler des intelligences plutôt que de diviser

Comment mobiliser ou soutenir des actions locales ?[edit | edit source]

Soutenir des actions locales, des causes quotidiennes, des actions concrètes, se déplacer dans les écoles, les quartiers. Faire des débats à thèmes. Eloquencia( Associations dans les facs de Nanterre et Saint Denis) : des débats pour apprendre, débattre, convaincre, c’est une manière de partager le pouvoir ; L’éducation populaire au sein de ND, pour s’informer, apprendre.

Comment voter ?[edit | edit source]

La majorité plus un. Le consensus. Est ce qu’on revote à chaque fois qu’on rajoute un article ? A chaque fois que de nouveaux citoyens rejoignent le mouvement ?

Donner la parole à tout le monde[edit | edit source]

Les femmes, ceux qui n’ont pas l’habitude, ceux qui n’osent pas, ceux qui ne parlent pas bien le français… Faire attention à ne pas reproduire des mécanismes d’exclusion, trouver des moyens pour faire venir les voisins qui n’ont pas l’habitude de venir à ce genre de rassemblement.

Comment promouvoir ND ?[edit | edit source]

Comment communiquer ? Distribuer des tracts simples pendant les AG, les réseaux sociaux etc.

Pourquoi une charte ?[edit | edit source]

Pour ne pas rester entre nous. Avoir un projet, un cadre. La plus ouverte possible. Porter des propositions. Autres exemples de chartes ? Une charte ça s’adresse à tout le monde et surtout à ceux qui n’ont jamais fait de politique. On pourra décider de l’ordre des articles plus tard.

Vote[edit | edit source]

Un vote a eu lieu sur quelques articles rédigés trop vite. Ces articles ne sont que des ébauches et doivent être retravaillés de l’avis de la majorité. 31 présents

d'accord pas d'accord ne vote pas Idée
Article 1 26 6 Mouvement citoyen indépendant à l’égard des partis politiques, des syndicats et des associations
Article 2 retiré Ce qui n’empêche pas la participation de syndicats, associations et partis politiques
Article 3 24 6 S’efforcer de donner la parole à ceux qui ne l’ont plus
Article 4 27 4 Mouvement local en synergie avec Nuit Debout Paris et province
Article 5 12 12 5 Mouvement non violent qui exige la non violence des autorités
Article 6 28 0 4 ND souhaite changer le monde